14 Juillet – Gilets jaunes : au moins 152 interpellations à 13h30, soit déjà plus du double d’arrestations que jeudi dernier lors des émeutes en marge du match de l’équipe nationale algérienne de football

macron-huc3a9

Selon nos informations, les interpellations de plusieurs figures des Gilets jaunes dont Eric Drouet, Jérôme Rodrigues ou encore Maxime Nicolle ont été effectuées par nos collègues dans le cadre d’un dispositif sécuritaire piloté par le préfet de police de Paris. Nos collègues n’ont donc pas agi et interpellé ces personnes de leur propre initiative mais sur ordres.

Ces interpellations étaient-elles absolument nécessaires à ce moment là ? N’ont-elles pas contribué à envenimer une situation déjà tendue en raison de la présence invraisemblable de casseurs d’ultra-gauche à proximité des Champs ?

Aujourd’hui, une poignée de Gilets jaunes ont sifflé le président Macron sur les Champs-Elysées. Bilan ? 152 interpellations minimum à 13h30.. A 16h45 pourtant, plusieurs Black Blocs agissent dans le secteur des Champs-Elysées. A-t-on interpellé les bonnes personnes depuis ce matin ?

Se dirige-t-on vers un nouveau fiasco sécuritaire de l’exécutif avant même le match des Fennecs ce soir ?

Jeudi dernier, des milliers d’émeutiers agissant sous couvert du drapeau algérien ont saccagé, pillé et agressé tout ce qui bouge dans les grandes métropoles françaises faisant un mort et des dizaines de blessés. Bilan ? 70 petites interpellations..

Accessoirement, 39 policiers se sont suicidés depuis le 1er janvier 2019.. Et pendant ce temps là.. Le socialo-écolo-macroniste François De Rugy se restaure tranquillement avec la bénédiction de l’Elysée et de Matignon.. Au menu : homards et château Yquem..

rodrigues nicolle drouet arrêté

de rugy

Source : France Police

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.