VIDÉO – Affaire Maëlys : un mois après la disparition de la fillette, où en est l’enquête ?

AFFAIRE MAELYS – Plus d’un mois après sa disparition, les gendarmes recherchent toujours Maëlys, 9 ans, qui n’a plus donné de signe de vie depuis la nuit du 26 au 27 août et la fête de mariage où elle se trouvait avec sa famille à Pont-de-Beauvoisin (Isère). Alors qu’un homme âgé de 34 ans, Nordahl L., a été mis en examen pour enlèvement, retour, jour par jour, sur la course contre la montre des enquêteurs.

La soirée de mariage a viré au cauchemar. Au milieu de la nuit du samedi 26 au dimanche 27 août à Pont-de-Beauvoisin, dans l’Isère, la petite Maëlys, 9 ans, a disparu.

 

Plus d’un mois après cette disparition, les nombreuses recherches menées par les gendarmes n’ont pas permis de retrouver l’enfant. Un homme a depuis été mis en examen et écroué. Malgré les éléments troublants qui pèsent sur lui, Nordahl L. nie toute implication dans l’enlèvement de la fillette. Que sait-on de l’affaire ? Comment ce suspect qui nie en bloc se défend-il face aux enquêteurs ? LCI fait le point.

Jeudi 28 septembre : première prise de parole des parents

Dans une conférence de presse, jeudi 28 septembre, les parents de Maëlys ont lancé un appel à faire tout ce qui pouvait être fait pour revoir leur fille. Tout en remerciant enquêteurs, journalistes et particuliers, ils ont appelé le principal suspect, Nordahl L., à « dire ce qu’il sait. Son comportement depuis le début de l’enquête ne nous convainc pas de sa bonne foi. »

Jeudi 28 septembre : les troubles des enquêteurs

Nordahl L. continue d’intriguer ses interlocuteurs. Après analyse de la vidéo le montrant nettoyer scrupuleusement sa voiture, ils cherchent à comprendre pourquoi il y a passé 2h17. Les explications du suspect, selon qui son véhicule devait être vendu, ne les convainquent pas.

Lundi 25 septembre : des eaux usées analysées

Selon BFMTV, les enquêteurs ont prélevé des graisses automobiles et des eaux usées dans la station de lavage où le suspect a nettoyé son véhicule quelques heures après la disparition de l’enfant. Objectif ? Retrouver des traces ADN. « Les résultats ne sont pas encore connus », selon la chaîne.

Lire la suite : LCI

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>