Un policier français et une agent de la DGSE impliqués dans un vol de sac à main au Liban

8057904_602192b0-643c-11e9-b686-5204f8c5f51e-1L’incident s’est produit sur l’une des plages privées du sud de Beyrouth (Liban)

Un policier français en poste au Liban a été suspendu de ses fonctions après avoir volé le sac à main d’une vieille dame. Le jour des faits, il était accompagné d’une agent des services d’espionnage français.

C’est l’une de ces nombreuses plages privées, au sud de Beyrouth, où riches Libanais et expatriés aiment à se prélasser l’été pour fuir une capitale assommée de chaleur. Le Lazy B Beach, écrin idéal pour un scénario à la SAS (série de romans d’espionnage écrite par Gérard de Villiers), mâtiné d’une bonne dose d’OSS 117, entre mer, piscines, paillotes et baigneurs. Pour ce couple de Français, lui policier, elle agent de la DGSE, le Lazy B Beach sera le théâtre d’une très mystérieuse et fâcheuse aventure.

Ce dimanche 8 juillet en tout début d’après-midi, Karim* et Dalila* ont donc fait le choix de cette plage, tenue par un Franco-Libanais, pour une journée de repos. Lui est fonctionnaire de police. Âgé de 41 ans, il appartient au service de la protection (SDLP), détaché à la sécurité de l’ambassade de France. Ses états de service sont irréprochables. Moniteur de tir, champion de boxe, il est reconnu « compétent, fiable, disponible, sérieux, expérimenté et d’un comportement exemplaire ». Passé par l’Irak, il a été promu brigadier-chef la semaine précédente.

À ses côtés : Dalila, une collègue de l’ambassade, chez laquelle il réside. Plus concrètement, elle est un agent de la DGSE, les services extérieurs français.

Il rapporte finalement le sac

D’après ce qu’ils rapporteront plus tard à leurs hiérarchies respectives, les deux fonctionnaires n’ont d’autre objectif ce jour-là que de prendre du bon temps. Dès son arrivée, Dalila file donc se changer aux vestiaires, pendant que Karim patiente à l’extérieur. Sur un banc, il avise un sac à main laissé sans surveillance, celui de la tante du patron des lieux, âgée de 87 ans, qui l’a laissé là pour se rendre aux toilettes. Karim s’en saisit, l’enfourne dans son sac de plage et prend le chemin de la sortie du complexe. Il place (…)

Lire la suite sur LeParisien.fr

Source : News Yahoo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>