Un patient en manque de Subutex agresse médecins, secrétaires et gendarmes

Un habitant de Legé (44) devrait être jugé en comparution immédiate ce mercredi après-midi à Nantes. En manque de Subutex cet homme de 34 ans aurait agressé pas moins de six personnes.

870x489_maxstockworld300777Voilà à quoi ressemble une boîte de Subutex. © Maxppp -

En manque de Subutex un homme de 34 ans aurait agressé pas moins de six personnes à Legé (sud de la Loire-Atlantique) et Nantes. Il devrait être jugé en comparution immédiate ce mercredi après-midi.

Insultes, crachats, coups

Le Subutex, c’est ce substitut à l‘héroïne, et l’homme était semble-t-il en manque. D’abord il insulte le personnel d’un cabinet médical de Legé au téléphone puis ils se déplace chez ces professionnels rue des Halles et là il se déchaîne : coups de poing et coups de pied aux médecins puis crachats en plein visage de la secrétaire médicale. Les gendarmes l’interpellent, il ne se calme pas pour autant et donne un coup de poing à un militaire. Envoyé au CHU, cet habitant de Legé termine de passer sa colère sur le personnel médical qu’il menace.

À l’heure où est écrit cet article, six personnes ont porté plainte : deux gendarmes, deux médecins et deux secrétaires médicales.

Après plusieurs heures de garde à vue, l’homme devait être présenté à un juge ce mardi soir. Déjà connu de la gendarmerie pour des faits similaires, il devrait être jugé ce mercredi à 14 heures.

Source : France Bleu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>