Un obus allemand à deux pas de la gendarmerie de Soissons

Ce jeudi vers 13 h 30, un obus de la première Guerre Mondiale a été remonté à la surface au cours de travaux, avenue de Laon, près de la compagnie de gendarmerie.

<br />
Des débris et un engin encore actif ont été récupérés par les démineurs.<br />

Des débris et un engin encore actif ont été récupérés par les démineurs.

D’après les démineurs de la sécurité civile qui sont venus le récupérer, il s’agirait d’un calibre 7,7 cm de l’armée allemande, qui peut être encore chargé en contenu toxique. L’engin, très rouillé, a dormi une centaine d’années sous terre avant d’être déterré par Hervé Houdot et Bruno Reyes, de la société nouvelle du Val, qui effectue des travaux pour le réseau EDF.

« Je creusais avec la pelleteuse quand mon collègue a fait stop !  », raconte Hervé Houdot. L’obus a été prudemment posé au sol et Bruno Reyes est allé prévenir les gendarmes. Une patrouille de police s’est rendue sur place en attendant l’arrivée des démineurs départementaux. Ces derniers avaient déjà récupéré 300 kg d’obus dans le département dans la matinée.

Source : L’Union

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>