Un gendarme se suicide après avoir mis en cause sa hiérarchie

Un-gendarme-se-suicide-apres-avoir-mis-en-cause-sa-hierarchieLe gendarme a laissé une lettre dans laquelle il met en cause son supérieur hiérarchique (photo d’illustration).@ STEPHANE DE SAKUTIN / AFP

Le gendarme, major à la Gendarmerie des transports aériens, s’est suicidé le 18 septembre avec son arme de service sur son lieu de travail dans les Hauts-de-Seine.

Un gendarme des Transports aériens s’est suicidé le 18 septembre avec son arme de service et sur son lieu de travail à Issy-les-Moulineaux dans les Hauts-de-Seine après avoir mis en cause sa hiérarchie, a indiqué lundi une source proche de l’enquête. Ce gendarme était major à la Gendarmerie des transports aériens, selon L’Essor, le magazine de la gendarmerie nationale qui a révélé son suicide.

Une lettre dans laquelle il met en cause son supérieur hiérarchique. L’inspection générale de la gendarmerie nationale a été saisie. Avant de se tuer avec son arme de service dans le sas de la salle des coffres, le gendarme a laissé une lettre dans laquelle il met en cause son supérieur hiérarchique, selon la source proche de l’enquête. Selon la gendarmerie, le major n’avait jamais saisi aucune des autorités compétentes concernant ces problèmes.

Source : Europe 1

bandeau-Asso-APG-1024x91

Note de la rédaction de Profession-Gendarme :

Selon la gendarmerie, le major n’avait jamais saisi aucune des autorités compétentes concernant ces problèmes.

La gendarmerie n’a pas lu la lettre du Major José TESAN ???  

Mettez vous en doute un seul instant les propos écrit par le Major alors qu’il a mûrement réfléchi sa décision depuis plusieurs mois ? 

Un homme, face à son destin tragique, pourrait-il affabuler et mettre à exécution la décision de se supprimer avec les circonstances dont il donne le détail ?

Dans le cas présent il est très clair que ce suicide est consécutif à une souffrance au travail provoquée par une autorité hiérarchique, tel que le décrit notre camarade José TESON.

Tenter de faire douter de cela serait manquer à l’honneur de cet homme qui est allé au bout de ses idées et ne ferait qu’apporter une souffrance supplémentaire à sa famille et à ses enfants.

Aujourd’hui c’est à « l’autorité hiérarchique » d’assumer ses responsabilités.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>