Un gendarme de Muret dans un état désespéré après une tentative de suicide

un-gendarme-de-muret-dans-un-etat-desespere-apres-une-tentative-de-suicide

Il s’est tiré une balle dans la tête

 

La compagnie de gendarmerie de Muret a été frappée par un drame ce mercredi 31 juillet. Un gendarme a tenté de se suicider, il a été retrouvé vers 14 heures.

 

Etat de mort cérébrale

Ce père de famille de 34 ans est actuellement dans un état désespéré, en état de mort cérébrale. Le malheureux appartenait au PSIG (le peloton de surveillance et d’intervention de la gendarmerie) de Muret.

Il s’est tiré une balle dans la tête, dans son appartement de fonction avec son arme de service : un Sig Sauer 9mm automatique. Son épouse a découvert le corps inanimé, elle a été prise en charge. La victime a elle été transportée au CHU de Toulouse-Purpan.

 

Trop tôt pour se prononcer sur les causes de son geste

Les gendarmes de la Section de recherches sont chargés de mener l’enquête. Ils devront s’atteler aux auditions, pour comprendre les raisons qui ont poussé le militaire à commettre l’irréparable. « A ce jour, il est trop tôt pour se prononcer sur les causes de ce drame » explique une source proche de l’enquête. L’ensemble des militaires du ressort de Muret, ainsi que ceux du département de la Haute-Garonne sont sous la choc de la funeste nouvelle.

 

L’hécatombe continue chez les forces de l’ordre

Fin juin, un membre du Peloton de Surveillance et d’Intervention de la Gendarmerie du Gard (PSIG) s’était donné la mort chez lui, à Nîmes. Un policier toulousain de 45 ans avait lui mis fin à ses jours dans la nuit du 20 au 21 juin. En 2018, 35 policiers et 33 gendarmes se sont suicidés, selon le ministère de l’Intérieur. Un chiffre en très forte augmentation en 2019.

Source : Cent pour cent

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>