Trafic d’héroïne : gendre et beaux-parents placés en détention provisoire

B9715709362Z.1_20180515083333_000+GACB9TMKH.1-0

Réunion de famille particulière, hier, au tribunal correctionnel de Troyes. Les mains posées sur la barre, entourés de cinq gendarmes, les époux Royer et leur gendre Mohamed Filali, se tiennent debout côte à côte, quatre jours après leur interpellation par les enquêteurs de la gendarmerie.

Elle, 54 ans, le visage creusé par la drogue, a déjà été condamnée en 2008 pour complicité de vol avec arme par la cour d’assises de l’Aube. Son mari, 52 ans, lui aussi héroïnomane, travaille dans la même entreprise depuis 2003. Leur gendre, 32 ans, a été condamné à plusieurs reprises pour des faits liés au trafic et à l’usage de stupéfiants.

Lire la suite : L’Est Eclair

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>