Suicide du Major de Gendarmerie José Tesan, victime de comportements hiérarchiques qualifiés de « tyranniques ».

Capture d’écran 2018-09-22 à 15.34.57Frédéric Carteron

Lettre à la Présidence de la République,
au Premier Ministre,
au Ministre de l’Intérieur
aux Députés membres de la commission de la Défense Nationale:
POUR DIFFUSION

https://d2g8igdw686xgo.cloudfront.net/33101718_1537383479628117_r.jpeg

Major José Tesan

Objet: 18 Septembre 2018 – Suicide du Major de Gendarmerie José Tesan, victime de comportements hiérarchiques qualifiés de « tyranniques ».

Monsieur le Président de la République,
Monsieur le Premier Ministre,
Monsieur le Ministre de l’Intérieur,
Mesdames et Messieurs les Députés de la Commission de la Défense Nationale,

Le 18 septembre 2018 au matin, le major de la Gendarmerie Nationale José Tesan, en fonction à la Direction des Transports Aériens de Paris, s’est donné la mort avec son arme de service dans les locaux de sa direction.

Etant magistrat, j’ai eu l’honneur de connaître le major José Tesan dans le cadre des affaires judiciaires que je dirigeais. Au fil des ans, nous avons développé un profond respect professionnel et personnel dont est née une amitié-vraie.

Avant de commettre son suicide au matin du 18 septembre 2018, le major José Tesan m’a fait parvenir des documents expliquant son geste.

Ainsi que vous pourrez le lire, la raison donnée par le Major José Tesan est similaire à celle qui a poussé des employés de la compagnie France Telecom à se donner à la mort: Une grande souffrance au travail due à un environnement professionnel « hostile » et à une méthode de management du personnel qualifiée de « tyrannique » mise en œuvre par un chef de service « coléreux ».

En dépit de l’immense tristesse que je ressens – et que vous partagez à n’en pas douter – je vais honorer les dernières volontés du Major Tesan en rendant publiques les raisons qui l’ont conduit à commettre cet acte terrible: l’exercice d’une autorité hiérarchique qualifiée de « tyrannique » et « d’abusive ». A cette fin, je vous ai fait parvenir les documents que m’a remis le Major Tesan avant de se donner la mort.

J’espère que la famille, les collègues et les amis de José Tesan bénéficieront de votre soutien dans cette campagne afin que les enquêtes administratives et judicaires soient menées avec diligence et que leurs conclusions soient portées à la connaissance du public. C’est en répondant à cette exigence de transparence que nous éviterons de nouveaux drames humains et ferons toute la lumière sur cette tragédie. Si le délit de harcèlement devait être constitué, son auteur devra en être tenu pour responsable et sanctionné tant administrativement que pénalement.

Il nous appartient, dans nos positions respectives, de protéger les serviteurs de l’Etat, y compris contre les abus d’autorité hiérarchique qui trop souvent conduisent à la dépression, puis au suicide de fonctionnaires et d’employés.

En l’attente de votre réponse et avec l’espoir que vous apporterez votre soutien à la famille, aux collègues et aux amis du Major José Tesan afin d’honorer sa mémoire, de mettre fin aux graves dysfonctionnements au sein de la Direction de la Gendarmerie des Transports Aériens et de prévenir d’autres drames humains au sein de la fonction publique, je vous prie d’agréer, Monsieur le Président de la République, Monsieur le Premier Ministre, Monsieur le Ministre de l’Intérieur, Mesdames et Messieurs les Députés, l’expression de ma haute considération.

Respectueusement vôtre,

Frédéric Carteron

bandeau-Asso-APG-1024x91

Note de la rédaction de Profession-Gendarme.com : Mentionnons que le journal L’Essor.org nous annonce l’ouverture d’une enquête sur ce suicide par l’Inspection de la Gendarmerie.

Article à lire en suivant ce LIEN.

Le dernier écrit de José à Frédéric

« Bonjour Frédéric
J’ai été honoré de ton amitié au fil de toutes ces années
Tu es parmi ceux que j’estime le plus
A ce titre je ne pouvais pas partir sans te saluer
Je te joins des photos de divers écrits dont tu sauras quoi faire si ils se perdaient…
Avec tout mon respect et toute mon amitié
José »

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>