Sentinelle. La prime d’alerte opérationnelle des soldats doublée

Les annonces présidentielles du 25 juillet ont été précisées ce vendredi. La prime d'alerte opérationnelle des soldats sera doublée pour atteindre 10 euros par jour.

Les annonces présidentielles du 25 juillet ont été précisées ce vendredi. La prime d’alerte opérationnelle des soldats sera doublée pour atteindre 10 euros par jour. | AFP

Sentinelle. La prime d’alerte opérationnelle des soldats doublée

Les 10 000 soldats déployés dans le cadre de l’opération Sentinelle vont bénéficier d’un coup de pouce journalier et ceux dont les vacances ont été perturbées, voire supprimées, percevront des compensations. La prime d’alerte opérationnelle des soldats sera doublée pour atteindre 10 euros par jour.

Lundi matin, devant des militaires affectés à l’opération Sentinelle, au Fort Neuf de Vincennes, François Hollande avait dit avoir décidé, avec le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian,« de nouvelles mesures complémentaires de l’amélioration de la condition du personnel militaire afin de prendre en compte les conséquences de l’engagement supplémentaire » qui leur est demandé.

« À travers notamment la revalorisation de l’indemnité de sujétion spéciale d’alerte opérationnelle et également pour compenser les permissions » supprimées, avait ajouté le président de la République sans préciser le montant de ce coup de pouce et sans annoncer de budget pour financer ces mesures.

Le cabinet du ministre de la Défense a précisé les mesures ce vendredi matin.

Doublement de la prime rétroactif

D’une part, les 5 400 militaires rappelés pour maintenir la vigilance antiterroriste au plus haut niveau  et qui ont vu leurs permissions réduites, et parfois supprimées, pourront percevoir des compensations financières pour couvrir les frais engagés (billets de train d’avion, réservations d’hôtel, locations etc) et les annulations.
D’autre part, les 10 000 soldats déployés dans le cadre de Sentinelle (dont 500 réservistes par jour) verront le montant de l’indemnité pour sujétion d’alerte opérationnelle (AOPER) passer de 5 € par jour à 10 €.

Il y a un an, Jean-Yves Le Drian avait annoncé l’octroi de cette AOPER aux militaires de Sentinelle. Elle avait été attribuée, avec effet rétroactif au 7 janvier 2015 et jusqu’au grade de capitaine, à raison de 150 € pour un déploiement de 30 jours et plus de 200 € pour six semaines.

Le doublement de la prime sera rétroactif à juin 2016.

Source : Ouest-France

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>