Saint-Renan. Un nouveau commandant chez les gendarmes

f9a5255d0e2e3022dcd0beb0e585c4a8-saint-renan-un-nouveau-commandant-chez-les-gendarmes
Le lieutenant Joachim Lamare, nouveau commandant de la communauté de brigades de Saint-Renan. | OUEST-FRANCE

 

La communauté de brigades de gendarmerie compte un nouveau commandant : le lieutenant Joachim Lamare. Avant le Finistère, il était adjudant-chef en région parisienne.

Entretien

Joachim Lamare, commandant de la communauté de brigades de Saint-Renan.

Quelques mots pour vous présenter et sur votre parcours professionnel ?

Je suis originaire de La Rochelle, j’ai 47 ans, je suis marié et père de deux enfants. J’ai été promu lieutenant, ici à Saint-Renan, début août, après avoir passé le concours interne permettant, aux sous-officiers issus du rang, de devenir officier (OGR). Je suis sorti en 1998 de l’école de Chaumont, puis j’ai passé plusieurs années en escadron mobile à Lyon. J’ai également effectué plusieurs missions dans les pays de l’ex-Yougoslavie, sur le territoire africain et en outre-Mer. Avant d’arriver à Saint-Renan, j’étais adjudant-chef en région parisienne où j’ai participé activement à la création de la Cellule nationale d’observation et d’exploitation d’imagerie légale (CNOEIL), autrement dit la vidéo protection. Notre rôle étant de judiciariser les images lors des grandes manifestations sociales, politiques et autres, sans les transformer, pour pouvoir les exploiter ensuite si besoin.

Comment s’est passée votre arrivée sur la communauté de brigades ?

Mon arrivée à Saint-Renan est un choix personnel, avec pour moi un double challenge : prendre des responsabilités et découvrir ce que l’on appelle chez nous, sans être péjoratif, « la départementale ». En plus, c’est en Pen ar bed, avec une histoire riche dont je suis féru. Je n’ai pas eu beaucoup de mal à m’adapter, les adjoints étaient déjà en place et j’ai donc pu m’appuyer sur eux pour prendre mes marques. Entre la brigade de Ploudalmézeau et celle de Saint-Renan, nous sommes 23 avec moi. Une équipe un peu renouvelée, avec l’arrivée récente de plusieurs jeunes.

Quelles seront vos priorités avec cette prise de poste ?

J’ai déjà rencontré les maires, avec qui j’ai eu de bons contacts, et nous entretenons une bonne entente avec les polices municipales. Mais ce que je voudrais, c’est renforcer les liens avec la population en mettant en place des patrouilles à pied, voire à VTT, avec des gendarmes en binôme, qui passeraient dans les communes pour recréer du contact. Autre priorité : l’organisation de réunions d’information sur la délinquance et en particulier la fraude sur internet. Et bien sûr, la lutte contre les délits routiers, les excès de vitesse, l’alcool et les stupéfiants au volant, avec des contrôles aléatoires sur l’ensemble du territoire de la communauté.

Source : Ouest-France

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>