Saint-Malo. Festival No Logo BZH : le bilan de la gendarmerie

6659de4244960bfec8971d6d6fbb60e8-saint-malo-festival-no-logo-bzh-le-bilan-de-la-gendarmerieUne cinquantaine de gendarmes étaient mobilisés chaque jour, dont certains à cheval. | OUEST-FRANCE

Une cinquantaine de gendarmes de la compagnie de Saint-Malo étaient mobilisés durant le festival No Logo BZH. Plusieurs infractions, liées aux stupéfiants, ont été relevées.

Chaque jour, plus de cinquante gendarmes de la compagnie de Saint-Malo (dont une équipe cynophile avec un chien stupéfiant) étaient sur le terrain, durant le festival No Logo BZH, qui s’est déroulé du vendredi 9 au dimanche 11 août, dans le fort Saint-Père.

« En bonne collaboration avec les organisateurs du festival, la quarantaine d’agents des sociétés privées et le poste SNSM », relève le commandant Aubry. Durant ces trois jours, les gendarmes ont engagé 64 procédures pour usages et détention de stupéfiants (essentiellement de l’herbe et de la résine de cannabis). Deux personnes ont été interpellées pour trafic.

Au total, 250 g d’herbe de cannabis et 50 cachets d’ecstasy ont été saisis. Ainsi que quelques grammes d’héroïne et de cocaïne. Quatre jeunes ont également été évacués vers l’hôpital de Saint-Malo, suite à l’usage probable de stupéfiants.

Des automobilistes ont également été contrôlés. Les gendarmes ont relevé 19 conduites sous stupéfiants et cinq pour alcoolémie.

Source : Ouest-France

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>