Réveillon du Nouvel An. Mobilisée, la gendarmerie de Bayeux intensifie les contrôles routiers

Une grande opération de contrôles routiers a été mise en place ce dimanche 31 décembre 2017 à Bayeux. La gendarmerie intensifie sa présence sur les routes pour le réveillon.

Vincent Ferrier, sous-préfet de l’arrondissement de Bayeux, était présent lors de l’opération de contrôles routiers menée à Bayeux dimanche 31 décembre 2017. (©Frédéric Bourgeois/La Renaissance le Bessin)

« On sait que la période est sensible, on est là pour faire de la prévention pour ce soir », indique Vincent Ferrier, sous-préfet de l’arrondissement de Bayeux. Dimanche 31 janvier 2017, une vingtaine de militaires de la compagnie de gendarmerie de Bayeux filtrent le rond-point de Vaucelles. Il est 14 h. « On a déjà quelqu’un en alcoolémie positive… » Les chiffres de la sécurité routière sont particulièrement préoccupants en cette fin d’année 2017, comme le souligne Vincent Ferrier :

Sur l’ensemble du Calvados et c’est vrai aussi dans le Bessin, les chiffres n’ont pas été bons. On a eu plus de décès qu’en 2016.  Depuis le 1er janvier 2017, 44 personnes ont perdu la vie sur les routes du Calvados, dont 8 dans le Bessin (la moitié avaient moins de 25 ans). C’est 11 morts de plus qu’en 2016 dans le département. Et plus de 680 personnes ont été blessées sur les routes en 2017. Dans les causes d’accident mortel, on retrouve principalement l’alcool, les stupéfiants de plus en plus, et la vitesse. On a du mal à faire évoluer ces comportements, pourtant il y a de la prévention. Et il y a, bien sûr, de la répression.

En cette période de fêtes de fin d’année, la gendarmerie intensifie les opérations de contrôles routiers. (©Frédéric Bourgeois/La Renaissance le Bessin)

La prévention, c’est justement ce qui anime la vingtaine de gendarmes qui procèdent a du contrôle systématique de véhicules ce dimanche 31 décembre 2017 à Bayeux. Le trafic n’est pas dense, et permet aux gendarmes de réaliser ces contrôles, de montrer qu’ils sont présents. « Pour faire réfléchir ». Cette vaste opération menée par la compagnie de Bayeux ne concerne pas uniquement la capitale du Bessin. 40 militaires (avec le renfort du peloton motorisé de Saint-Loup-Hors) sont déployés sur des sites de contrôles du territoire de la compagnie, d’Isigny à Courseulles. Lundi 1er janvier 2018, il y aura également des gendarmes sur les routes, au petit matin. Alors Vincent Ferrier insiste :

La soirée du réveillon du jour de l’an, c’est très festif. Si on a bu, on reste chez ses amis ou alors on trouve quelqu’un qui se dévoue pour ne pas boire afin de rentrer en sécurité. On respecte les limitations de vitesse. Là, sur cette entrée de rond-point (de Vaucelles, ndlr) on vient encore d’arrêter quelqu’un qui arrivait trop vite. C’est tout un ensemble : l’alcool, la vitesse, l’alcool et la vitesse… On incite à la plus grande prudence parce que tous ces morts, ces vies brisées, elles peuvent être évitées.

« Quand on tient à quelqu’un, on le retient »

Source : Actu.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>