Plus d’un millier de bijoux volés saisis par les gendarmes

Plus d'un millier de bijoux volés saisis par les gendarmes
Les objets précieux saisis (bijoux, montres, petits lingots d’or…) ont été méticuleusement placés sous scellé et seront affichés dès le mardi 1er décembre sur la page Facebook « Gendarmerie de Martinique » afin de permettre à leurs propriétaires de se manifester. (DR)

Alors qu’ils enquêtaient sur un trafic de stupéfiants inter-îles, les militaires de la Section de Recherches ont interpellé ce mardi un homme de 32 ans recherché par la justice. Ils ont aussi découvert des armes, de la drogue, une cagoule, une centaine d’euros et plus de 1000 bijoux ou objets précieux, dans un domicile de Fort-de-France.

Une caverne d’Ali Baba. Deux pistolets, de la drogue, une centaine d’euros en numéraire, une cagoule et, surtout, 1053 bijoux, montres de valeur et objets précieux ont été saisis ce mardi par la gendarmerie. Une perquisition plus que fructueuse menée très tôt dans la matinée dans un domicile de Fort-de-France. En plus de cette découverte, de l’interpellation de la locataire des lieux, les militaires ont également mis la main sur un homme de 32 ans, recherché par la justice.
À l’origine de cette affaire, les gendarmes de la Section de Recherches de Fort-de-France enquêtaient sur un trafic de stupéfiants inter-îles et, dans une moindre mesure, de cartes téléphonique. Ils travaillaient sur ce dossier depuis le mois d’octobre, à la suite d’un renseignement. Au terme de leurs investigations, renforcés par les effectifs des compagnies du Marin et de Fort-de-France, ils ont procédé à une série d’interpellations ce mardi à Ducos et Fort-de-France.
QUATRE INTERPELLATIONS
Deux femmes -dont l’une déjà détenue- et un homme étaient visés dans le cadre de cette enquête. Mais, c’est véritablement au domicile de l’une des suspectes, route de Balata, que les gendarmes de la SR ont fait main-basse sur un butin assez édifiant et découvert un quatrième individu. Sous le coup d’une condamnation du tribunal correctionnel de Fort-de-France à 1 an de prison, il a été présenté au parquet de Fort-de-France hier matin, à l’issue de sa garde à vue. Le trentenaire a été immédiatement placé en détention provisoire pour l’exécution de ce jugement.
Lui et sa complice présumée seront jugés ultérieurement pour répondre de la possession des armes, de la cagoule et des stupéfiants. L’enquête se poursuit sous l’autorité du procureur de la République concernant la découverte des bijoux et autres objets précieux volés, découverts à leur domicile. À ce stade de leurs investigations, les gendarmes considèrent que le butin pourrait provenir de multiples cambriolages ou de divers vols avec violence.
Les recherches se poursuivent notamment dans le but d’identifier les victimes et propriétaires de ces biens. L’ensemble des bijoux seront d’ailleurs visibles à compter de ce mardi 1er décembre sur la page Facebook « Gendarmerie de Martinique » .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>