Pau : de nouveaux chefs à la gendarmerie

Hier, les commandants de la compagnie de Pau et de l’escadron de sécurité routière étaient officiellement installés.

Pau : de nouveaux chefs à la gendarmerie
Didier Grégoire et Philippe Lassalle seront sous les ordres du commandant William Vaquette (à droite). © Photo

photo David le deodic

out ce que la compagnie de Pau compte de gendarmes était réuni, hier, pour la prise de commandement du nouveau numéro 1, le chef d’escadron Philippe Lassalle.

Âgé de 51 ans, ce Commingeois est arrivé début août à Pau. Il a donc déjà pris connaissance de son territoire. Passionné de vélo et de montagne, il connaît bien la région pour avoir opéré à la brigade de recherches de Bayonne entre 1994 et 2000, puis au sein de sa jumelle dacquoise.

Après un bref passage à Melun (77), Philippe Lassalle avait ensuite retrouvé le Sud-Ouest en étant nommé à Tarbes, mais de nouvelles missions à la section de recherches d’Ajaccio et à la direction générale à Paris, l’avaient à nouveau quelque peu éloigné de la région. Tout en lui souhaitant la bienvenue, le commandant de la compagnie des Pyrénées-Atlantiques, William Vaquette, lui a dessiné sa feuille de route : continuer et affermir la collaboration avec la Guardia civil espagnole, la police, les élus et les autorités, et simplifier les procédures en interne.

Ex de la Garde républicaine

Le chef d’escadron Didier Grégoire, 53 ans, devra, lui aussi, faire perdurer un travail rondement mené. Ce Parisien d’origine, installé à Bordeaux, a pris la tête de l’escadron départemental de sécurité routière (EDSR). Hier, il effectuait, lui aussi, sa prise de commandement.

Sorti comme Philippe Lassalle de l’école des sous-officiers de Châtellerault, ce motard émérite a passé dix années dans la Garde républicaine, de 1989 à 1999, avant d’opérer en Gironde, à La Réole, Langon et Saint-Aubin-de-Blaye. Il fut aussi appelé sur des terrains extérieurs en ex-Yougoslavie, en Guinée ou au Congo.

Avant celui des Pyrénées-Atlantiques, Didier Grégoire commandait l’escadron départemental de sécurité routière de la Vienne.

Source : Sud-Ouest

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>