Municipales à Lille : Violette Spillebout (LREM) porte plainte après des meetings perturbés ou annulés

img_3405-4657219Violette Spillebout, candidate LREM aux municipales 2020, a porté plainte ce mercredi 19 février pour « entrave » à la liberté de réunion et d’expression / © FREDERIK GILTAY – FRANCE 3 NORD PAS-DE-CALAIS

Ce mercredi 19 février, Violette Spillebout, candidate LREM aux municipales lilloises a porté plainte pour « entrave » à la liberté de réunion et d’expression. Elle dénonce la présence de manifestants qui perturbent ses réunions publiques, parfois jusqu’à leur annulation.

La candidate LREM aux élections municipales à Lille, Violette Spillebout, a porté plainte ce mercredi 19 février pour « entrave » à la liberté de réunion et d’expression. Elle explique que plusieurs de ses réunions publiques auraient été perturbées, voire annulées, par des manifestants dénonçant notamment la réforme des retraites.

Dans cette vidéo postée sur Facebook par « Lille insurgée », on voit des opposants à la République en marche scander leur désaccord avec des slogans comme « Bourgeois, tremblez, ça ne fait que commencer« . Au bout « d’une heure » selon un des militants interrogés dans la vidéo, ils sont repartis en chantant « Ce n’est qu’un aurevoir« .

« J’ai déposé plainte ce matin [mercredi 19 février, ndlr] au commissariat de police » pour dénoncer ce « harcèlement » et cette « incitation à la haine« , a déclaré la candidate du parti du président Emmanuel Macron.

Violette Spillebout a également envoyé dans la matinée un communiqué à chacun des candidats lillois pour leur demander de « condamner sans réserve ces actions » menées par des individus qui ont proféré « cris, insultes et menaces« .

Lire la suite : France TV Info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>