Mis en cause dans l’affaire Benalla, le général Lavergne a été promu

SIPA_00896392_000026_0Le général Lionel Lavergne. Photo © WITT/SIPA

Le responsable du Groupe de sécurité du président de la République va devenir directeur-adjoint des opérations de la Gendarmerie.

Mis en cause indirectement dans le dossier Benalla par la commission d’enquête du Sénat, le général Lionel Lavergne va néanmoins être promu à un haut poste de la Gendarmerie, selon Libération.

Des « incohérences » et des « contradictions »

S’il n’est pas accusé, au même titre qu’Alexandre Benalla ou son acolyte Vincent Crase, de faux témoignages, le général Lavergne a tout de même été cité, tout comme le secrétaire général de l’Elysée, Alexis Kohler, pour des « incohérences » et des « contradictions » lors de leurs auditions devant la commission sénatoriale. Cela n’a pas empêché l’Elysée de prévoir une promotion pour celui qui sera remplacé à la tête du Groupe de sécurité du président de la République par le colonel Benoît Ferrand à compter du 18 mai. Le général Lionel Lavergne va donc bénéficier, « dans le déroulement normal de sa carrière », « d’une promotion puisqu’il a été nommé adjoint au directeur des opérations de la Gendarmerie nationale », selon un communiqué de l’Elysée.

Promu général de division l’année prochaine ?

Une promotion qui a été confirmée par une source interne, selon Libération. « Difficile de considérer sa mutation comme un simple recasage. D’abord parce que le directeur des opérations et de l’emploi (DO) est le numéro 3 de la gendarmerie, donc être son adjoint est un très bon poste. Ensuite parce que c’est un poste très opérationnel, pas du tout un placard. Enfin, avec ce poste, Lavergne, général de brigade, va bénéficier d’une montée en grade puisque l’adjoint au DOE est généralement promu général de division l’année suivante », précise cette source. Estimant que le général Lavergne avait « retenu une part significative de la vérité » durant son audition, le Sénat ne va évidemment pas se priver d’engager des « investigations complémentaires » contre le promu.

Source : Valeurs actuelles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>