Manifestations du 17 novembre: « Il y a un mouvement qui est en train de se structurer »

5f23dd71df23e7ef0c465e001ef7e

Alors que les appels à manifester se multiplient, des gilets jaunes se sont rassemblés mercredi soir à Dole dans le Jura pour imaginer des actions pour le 17 novembre prochain.

Comment vont s’organiser les manifestations du 17 novembre ? Si les appels aux blocages se sont multipliés sur les réseaux sociaux depuis plusieurs, l’organisation de ceux-ci reste pour le moment un peu flou.

À Dole dans le Jura, 150 automobilistes se sont rassemblés mercredi soir pour mettre en commun leurs idées en vue de la manifestation du 17. Blocage de rond-point, de péages ou encore de centre commercial, chacun a pu faire part de ses propositions.  »Tous sont très demandeurs », constate Fabrice Schlegel, coordinateurs des gilets jaunes à Dole.

« Il y a un mouvement qui est en train de se structurer. Même si c’est diffus pour l’instant, on va structurer tout ça », précise-t-il.

Une opération escargot vers Paris?

Si les actions du 17 ne sont pas encore toutes établies, certains pensent déjà à poursuivre le mouvement. Steeven, chauffeur poids lourd, veut que l’action aille jusqu’au bout.

« Si on termine un samedi à 19 heures, quel intérêt ça aurait ? Hormis que Monsieur Macron voit qu’on se tire une balle dans le pied ».

Lui imagine bien une opération escargot jusqu’à Paris pour faire plier le gouvernement. « Si toute la France se déplace à 10 à l’heure direction Paris, c’est obligé, il sera obligé de payer », poursuit-il.

Les manifestants pensent également à perturber le déplacement du président de la République dans la région prévue le 16 novembre prochain.

Source : BFMTV

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>