Les parents d’écoliers éveillés aux dangers d’Internet

Jonathan Leroux (à gauche) et Vincent Blasius ont préparé un exposé pour aider les parents face aux dangers d'Internet. - Jonathan Leroux (à gauche) et Vincent Blasius ont préparé un exposé pour aider les parents face aux dangers d'Internet.

Jonathan Leroux (à gauche) et Vincent Blasius ont préparé un exposé pour aider les parents face aux dangers d’Internet.

La gendarmerie veut sensibiliser les parents aux dangers des nouvelles technologies. Des risques bien réels pour des enfants connectés de plus en plus tôt.

L’association de parents d’élèves des écoles Monet et Mirabeau a souhaité organiser une conférence sur le thème d’Internet et de ses dangers face aux enfants lors de la semaine « Gagner du temps sur les écrans ». Mais, il y avait plusieurs animations cette semaine-là, et les bénévoles ont préféré la proposer aux parents mercredi dernier.

« Ce thème était comme une évidence », explique une mère d’élèves, « Nous avons contacté le commandant Tardieu de la gendarmerie de Chinon, pour une intervention à l’école Mirabeau en soirée. » Il a semblé important au commandant d’être présent pour cette conférence au sujet si grave. « C’est l’avenir qui est en jeu et les menaces d’Internet qui touchent les enfants sont des réalités », a-t-il expliqué.
Le sous-préfet, Thomas Bertoncini, avait même tenu aussi à être présent, et à soutenir l’action novatrice de l’APE et de la gendarmerie.
L’adjudant Jonathan Leroux, de Bourgueil, et Vincent Blasius, de la brigade de recherches de Chinon, correspondants en nouvelles technologies, ont préparé une conférence. Un exposé était dédié aux parents, pour leur apporter des solutions face à Internet et à quelques applications utilisées par les jeunes. Les parents ne sont pas toujours là pour surveiller, contrôler, mais ils peuvent intervenir avant qu’il ne soit trop tard. Les enfants, en sixième suivent les utilisateurs de Youtube sur Internet, et cela peut être dangereux. Cependant, une maman raconte « des amis de mon fils en primaire ont déjà Facebook, alors que c’est officiellement interdit avant 13 ans ». Pour tenter de minimiser les risques, il va être mis en place un « permis internet » au niveau national, pour les élèves de CM2.

470 plaintes en deux ans !

Pour la conférence à Mirabeau, seulement une dizaine de familles étaient présentes, sur environ deux cents invitées sur les groupes scolaires Jean-Jaurès et Mirabeau. Il est vraiment dommage que si peu de parents se sentent concernés par les dangers d’Internet. Surtout quand on prend conscience de ces quelques chiffres : on a recensé 470 plaintes à cause d’internet en deux ans sur Chinon. 98 % des foyers sont équipés en écran. La première connexion sur Internet s’effectue environ à l’âge de 8 ans, et 77 % des adolescents se connectent au moins une fois par jour. Mieux vaudrait donc que les parents prennent conscience des dangers potentiels…

Source : La Nouvelle République

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>