Les gendarmes sont une cible

Les gendarmes sont une cible

La célébration de la Sainte-Geneviève, patronne de la gendarmerie, a été l’occasion de mettre en exergue la lutte sans relâche menée par les forces de l’ordre.

“A travers vous, chaque citoyen doit reconnaître le symbole de l’Etat de droit (…) Vous devez être fiers d’exercer un métier passionnant”, a souligné Luc Chouchkaieff, secrétaire général, sous-préfet de l’arrondissement de Gray, lors de la cérémonie de Sainte-Geneviève de la compagnie de gendarmerie de Vesoul organisée à la salle polyvalente de Pusey, mardi 8 novembre, à l’issue d’une messe concélébrée par le père Florent Belin et la padré de la gendarmerie départementale. De nombreuses personnes dont le commissaire Gérard Kointz, directeur départemental de la sécurité publique et des élus locaux, y ont assisté. Au premier rang se trouvait aussi le général René Omnès, grande figure de la résistance qui, en 1962, avait écrit au pape pour que Sainte-Geneviève devienne la Sainte Patronne de la gendarmerie !
“Notre époque est rythmée par des attaques d’une gravité sans précédent : contre la France, contre les Français, contre les forces de l’ordre”, a rappelé le colonel Jean-Michel Blaudez, commandant du groupement de gendarmerie de la Haute-Saône qui a évoqué les 71 gendarmes qui ont été victimes d’agressions verbales ou physiques ou d’accidents en service. “Les gendarmes sont une cible parce qu’ils sont les serviteurs du bien public” a-t-il reconnu.
Evoquant les moyens dont dispose la gendarmerie, le colonel Blaudez a parlé des quatre postes supplémentaires pour la Haute-Saône et la création d’un PSIG (Peloton de Surveillance et d’Intervention) de type Sabre, “un petit GIGN, doté d’armes de guerre et de protections lourdes, qui peut intervenir sur des menaces terroristes”.
“Notre métier fait encore rêver, il suscite des vocations”, a-t-il encore constaté et annoncé, “sans dévoiler de secret” que la gendarmerie finira l’année “avec des résultats impressionnants”. Résultats qui sont “le fruit de l’engagement sans faille des gendarmes de la Haute-Saône qui mènent une lutte sans relâche que nos concitoyens ont peine à imaginer”.

Source et galerie photos : La Presse de Vesoul

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>