Le Directeur Général de la Gendarmerie va dans le sens des objectifs de l’APG

Liberté de penser2

ProffGend

Pour la toute première fois dans l’histoire de la gendarmerie, le Directeur Général de la Gendarmerie Nationale, le Général FAVIER, aborde le dialogue social dans la gendarmerie sous un angle tout nouveau. Il ose parler d’associations au sein de la gendarmerie.

Pour ce faire, naturellement il choisi l’association la plus connue, même si ce n’est pas la plus combative, j’ai cité l’UNPRG.

Dans le discours du Directeur Général j’y ai vu deux points principaux, tout d’abord « La Gendarmerie » et ensuite « le dialogue social et les associations ».

Tentons de faire une analyse de ces deux points :

LA GENDARMERIE

«… / en partant du principe qu’il existe un point fort qui nous unit et nous réunit : La Gendarmerie. Nous y croyons, nous y avons beaucoup donné. Notre institution évolue rapidement. »

Ici nous y voyons qu’une vérité que nous partageons tous je crois et une affirmation qui est déjà le préambule de ce qui va suivre….

« Ma volonté c ‘est de conforter le positionnement de la gendarmerie au ministère de l’intérieur, préparer l’avenir à court, moyen et long terme. »

Notre Directeur se positionne et annonce la couleur. Au sein du ministère de l’intérieur la Gendarmerie occupera toute sa place et ne sera pas une force de police de seconde zone…

« Nous sommes entrés dans un cycle général de réforme permanente, Il faut plus que jamais être dans le mouvement et anticiper les réformes. Nous conservons la dynamique et travaillons à l’annonce, en décembre prochain, de nouvelles mesures. Ces défis, ce contexte général s’imposent à la gendarmerie, il n’est pas question de les subir mais au contraire d’être à la manœuvre. Je veux faire entrer la gendarmerie dans le 21ème siècle. l’état de réforme permanente que nous vivons exige des capacités de pilotage afin de garder le cap et notre âme. »

Le Général nous dit ici que la gendarmerie est entrée dans une phase de réformes et que nous devons nous y adapter avec rapidité. Nous devons ne pas nous laisser dépasser et il nous appartient de garder la main. Seul il est face à des difficultés, mais soutenu par des associations la problématique se révèle moins compliquée qu’il n’y paraît. L’union fait la force et c’est ensemble que nous pourrons « garder le cap et sauver notre âme ».

LE DIALOGUE SOCIAL – LES ASSOCIATIONS

« Le dialogue interne constitue une des clés de voûte de notre système d’homme. »

En préambule notre Directeur nous affirme que c’est par le dialogue que nous garderons un côté humain à notre institution.

« je vous rejoins dans votre attachement à notre maison et je salue votre engagement mais je regrette que sa portée soit trop limité, il est désormais temps d’engager un nouveau processus. »

Le Général FAVIER reconnaît ici notre attachement à la Gendarmerie et en profite pour nous donner un coup « d’éperon » en nous invitant à engager le « processus ».

« Pourtant la voix de nos retraités et de ceux qui s’investissent pour la gendarmerie porte peu. C’est un constat d’autant plus difficile que je connais votre engagement et les efforts fait par les associations, toutes les associations. »

La voix des retraités porte peu… Toutes les associations… Est-il nécessaire ici de commenter ? Le message n’est-il pas assez fort ??? L’APG comprend ce message comme une invitation à œuvrer ensemble pour le bien être des gendarmes et la pérennité de l’institution.

« il est donc temps, sans que personne ne renie rien, de faire évoluer les choses, il est temps de fédérer réellement et de donner de la puissance à vos messages. »

Avec la phrase et le discours ci-dessus, je vote d’emblée pour lui attribuer la présidence de l’association. Pas vous ??? Mais gardons quand même la tête froide, avant de fédérer toutes les associations commençons par libérer la parole des gendarmes et reconnaissons leur le droit d’association professionnelle.

« Il est intéressant de voir ce qui peut exister dans nos pays voisins et notamment comment certaines associations sont reconnues… »

Ici le Général nous parle des Carabiniers, nos homologues Italiens, puisqu’il est allé les visiter. Mais il aurait très bien pu aussi parler de la Guardia Civile Espagnole ou du droit syndical des militaires allemands.

« La voix des associations doit être mieux relayée, le temps est venu pour les associations de prendre un tournant en profitant des opportunités actuelles qui pourraient demain devenir des obstacles. Il vous appartient d’agir à l’unissons car la voix porte toujours plus loin quand elle vient de groupes représentatifs. Si chaque association peut avoir sa sensibilité ou ses objectifs prioritaire (les conditions de vie des familles,,,,,,) il y a de la place pour un espace unifié permettant de définir entre les différentes associations une ligne forte, partagée et soutenue. »

Si l’ensemble des phrases ci-dessus n’est pas un discours «associatif » , je rends mon tablier…

« Dans le renouveau des associations liées à la gendarmerie nous sommes la pour vous soutenir et vous aider. »

Si ICI personne n’y voit une « acceptation », voire une invitation, alors franchement je dirais que vous êtes aveugle et que nous, association APG, nous nous battons pour rien…

« le modèle associatif de demain devra conjuguer la représentativité, l’indépendance et la complémentarité, Je serai aux côtés de ceux qui porteront ce projet. Il faut le faire pour la famille gendarmerie. Cela vaut pour nos retraités, nos réservistes, les amis de la gendarmerie mais également au seins des unités entre militaires d’active de tous grades et de tous statuts. »

La représentativité c’est le nombre d’adhérents, l’indépendance c’est le côté « apolitique » de notre association, la complémentarité c’est la possibilité de « proposer », de « promouvoir » et la capacité « à inventer » pour le bien et la pérennité de Notre Gendarmerie.

Après cette analyse, l’Association Professionnelle Gendarmerie (APG) vous invite à la rejoindre massivement afin de mettre dans la pratique l’ensemble des suggestions de notre Directeur.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>