L’Assemblée nationale s’inquiète d’une “pression opérationnelle inédite”

19-07-04-assemblee-nationale-1Questions au gouvernement à l’Assemblée nationale le 6 mars 2019 (Ph. M.GUYOT/ESSOR)

Un an après le Sénat, l’Assemblée nationale s’est penchée sur le malaise des forces de sécurité. Comme leurs confrères de la Chambre haute, les élus du Palais-Bourbon s’inquiètent pour les policiers et les gendarmes.

Le rapport de la commission d’enquête sur l’état des forces de sécurité, dévoilé ce mercredi 10 juillet, fait 151 pages. Face à une “pression opérationnelle inédite” et une “situation critique“, ce document détaille à travers 27 propositions les réformes “indispensables” à mener. Immobilier, équipements ou encore innovation dans le maintien de l’ordre sont ainsi passés en revue.

Lire aussi sur L’Essor: La vétusté des casernes de Gendarmerie inacceptable pour les sénateurs

“Les statistiques sur l’âge moyen de l’immobilier de la Gendarmerie sont inquiétantes, puisque 80 % du parc domanial a plus de 25 ans et 23 % plus de 50 ans”, notent par exemple les députés dans leur rapport. A ce sujet, 60% des gendarmes consultés à travers l’enquête publique lancée par la commission se sont déclarés insatisfaits ou peu satisfaits de l’état de leur logement.

Capture d’écran 2019-07-10 à 23.38.51

Engagement intense

Les députés remarquent également que….

Lire la suite : L’Essor.org

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>