L’arnaque consistant à faire croire que les tests PCR positifs sont des contaminations va-t-elle se retourner contre les manipulateurs covidiens ?

Un article qui précise ce que vous aviez dit à France-soir en rappelant l’exemple de ce chef d’entreprise qui disait que les tests correspondaient à prélever les saletés dans le filtre de l’atelier destiné justement à purifier l’air au lieu de prélever l’air ambiant dans l’atelier même.
 
Les gens devraient enfin comprendre l’escroquerie au-delà de celle du principe même des tests PCR pour un diagnostic médical pour lequel ils ne sont pas faits.
 
5fef62fb85f54022d7611034

La chaine israélienne Channel 13 News rapporte qu’environ 240 personnes ayant reçu les injections du vaccin Pfizer/BioNTech ont, malgré tout, « contracté le Covid-19 ». Bien entendu, les médias locaux considèrent que cela est dû au fait que le vaccin n’offre pas une immunité immédiate contre le coronavirus, soulignant ainsi la nécessité d’un deuxième vaccin, voire plus, pour obtenir une pleine rentabilité efficacité du vaccin. Mais en fait, de quoi s’agit-il ?

Le mode officiel de diagnostic pour déterminer qui est infecté ou non repose uniquement sur les tests PCR qui ne révèlent que les fragments de matériel appartenant à des corona virus qui seraient présents dans les fosses nasales du testé au moment du test, c’est-à-dire avant que le système nasal n’ait joué son rôle de filtre et d’élimination (grâce à l’éternuement et autres moyens plus ou moins sophistiqués). Cela explique qu’une même personne puisse se retrouver à la fois positive et négative à des tests effectués à quelques heures d’intervalles dans un même laboratoire. Les deuxième, troisième vagues et toutes les autres vagues déjà prévues, avec toutes les mesures dites « sanitaires » que cela entraine, reposent entièrement sur ce mode d’évaluation de la « pandémie ».

Si l’on garde ce mode d’évaluation, que se passera-t-il après la vaccination massive des populations ? Les fosses nasales seront toujours le réceptacle et le filtre de tout ce qui circule dans l’air autour de nous, et nous respirerons toujours les débris des innombrables corona virus exhalés par les autres. Les tests PCR resteront toujours positifs dans les mêmes proportions, à moins que le vaccin miracle n’immunise aussi l’air ambiant.

Que vont faire alors les responsables de l’ingénierie sociale liée au Covid-19 ? Quelles explications trouveront-ils pour justifier le maintien des chiffres de cas positifs ? Comment expliqueront-ils le fait que des personnes dûment vaccinées « attrapent » à nouveau le Covid-19 bien après la deuxième injection ? Les médias de grand chemin ne manqueront pas de trouver des arguments alambiqués pour nous expliquer que tout cela est tout à fait normal, et tous leurs débunkers seront mobilisés pour analyser chacun des mots utilisés par ceux qui oseront émettre des doutes vis-à-vis de leurs explications.

L’année 2021 vaccinale promet d’être divertissante pour tout observateur détaché. Show must go on…

___________________

illustration : Un juif ultra-orthodoxe en train de se faire vacciner contre la maladie du coronavirus à Ashdod, en Israël. Reuters / Amir Cohen

AvicRéseau International

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>