L’agresseur qui a poignardé un jeune homme à Brignoles toujours en fuite

Des éléments PSIG Sabre ont tenté de retrouver la trace de l'agresseur.

Une altercation s’est terminée au couteau sur le parking de la cité HLM Carami, à Brignoles, ce vendredi 28 avril. La victime a été opérée à Toulon, tandis que son agresseur était toujours en fuite vendredi soir.

Sirènes hurlantes, une demi-douzaine de véhicules de gendarmerie ont convergé vendredi 28 avril, vers 13 heures, en direction des HLM Le Carami, chemin du Béal, à Brignoles. Sur le parking de cet ensemble d’immeubles de trois étages, une rixe entre deux individus venait de s’achever par quatre ou cinq coups de couteau.

Les sapeurs-pompiers avaient transporté la victime vers l’hôpital Sainte-Musse de Toulon, où elle devait être opérée dans la soirée. Sur place, les militaires ont figé la scène et lancé des opérations afin de retrouver l’agresseur qui avait pris la fuite. Vendredi soir encore, les recherches restaient vaines.

Sous la direction du capitaine Mialon, adjoint au commandant de la compagnie de gendarmerie de Brignoles, les enquêteurs de la brigade territoriale étaient appuyés sur place par leurs collègues de la brigade de recherches, du PSIG Sabre, et bientôt rejoints par une équipe toulonnaise de l’identification criminelle.

>> LIRE AUSSI. Appel à témoins pour retrouver un agresseur au couteau

Coups de couteau pour un coup de poing

Toute entrée et sortie de personne et de véhicule était contrôlée tandis que les gendarmes effectuaient les relevés d’indices. Une vingtaine de plots de repérage alphabétique étaient disposés à proximité de chaque trace de sang repérée sur le sol, pendant que l’enquête de voisinage se poursuivait.

Selon les premières informations recueillies par les enquêteurs, il semblerait que la victime, Yassine, âgée de 26 ans, se soit retrouvée nez à nez avec son agresseur en sortant de son immeuble. Une altercation a éclaté. Yassine a frappé le second individu, qui a répondu par quatre ou cinq coups de couteau avant de prendre la fuite.

Vendredi à 15 heures, les enquêteurs demandaient l’intervention des services techniques municipaux afin de soulever une grille d’évacuation pluviale après avoir repéré un objet pouvant intéresser l’enquête: un gendarme est descendu dans les canalisations et a remonté un trousseau de clefs, sans doute celles d’un scooter.

Forts de leurs constatations sur place, les gendarmes pouvaient lever le dispositif à 15h45 le même jour, mais les recherches pour tenter de retrouver l’auteur du coup de couteau allaient se poursuivre, grâce notamment à l’exploitation des images des caméras de vidéosurveillance.

Vendredi soir encore, les véhicules de gendarmerie sillonnaient les rues de la ville, sans actionner cette fois-ci leur sirène…

Source : Var Matin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>