La nouvelle gendarmerie sort de terre

Après plus de 20 ans d’attente, le projet d’une nouvelle gendarmerie commence sérieusement à prendre forme. La pose de la première pierre avait lieu jeudi soir.

Le maire, Jean-Luc Lefebvre, a posé la première pierre de la nouvelle gendarmerie, située rue des Guides. Les travaux devraient durer une année.

Jean-Luc Lefebvre, maire d’Airaines, ne cachait pas sa joie jeudi dernier au moment de poser la première pierre de la nouvelle gendarmerie.

Il faut dire que l’élu bataille depuis son premier mandat en 1989 pour faire aboutir ce projet destiné à améliorer le confort et la capacité d’action des gendarmes en poste. « Ce projet me tenait à cœur depuis de très nombreuses années. C’est un soulagement car ce fut un vrai parcours du combattant » a-t-il précisé lors de son discours devant les gendarmes et quelques habitants.

Le maire a ainsi détaillé ce chemin de croix jonché de cabinets d’architecture peu fiables et de refus de financement ! C’est finalement le groupe Habitat 62/59 Picardie qui a été chargé de construire ce nouveau bâtiment d’un coût total de 1,1 million d’euros. L’entreprise, dont le président était présent, a déjà travaillé à Airaines. On lui doit notamment la résidence des Alouettes située non loin du nouveau bâtiment administratif.

Trois cellules et six logements

Concrètement, la nouvelle gendarmerie d’Airaines, qui se trouvera rue des Guides, se composera d’un bâtiment d’accueil et de service équipé de trois cellules de garde à vue. « Avant, on se contentait de mettre les gardés à vue sur un banc, attachés à un radiateur, explique un élu. La plupart du temps il s’agit de personnes en état d’ivresse qui se sont rendues coupables de vandalisme ou de bagarre ».

Outre cette avancée logistique, l’ensemble de 760 m² comportera également six logements destinés aux militaires en poste dans la commune et à leurs familles.

Une donnée importante selon le colonel Erwann Ropars, commandant du groupement de gendarmerie départementale de la Somme : « Un gendarme heureux est un gendarme efficace. Améliorer le confort de ces hommes et leur permettre d’avoir leur famille auprès d’eux est essentiel » a-t-il déclaré.

Le militaire en a profité pour saluer le bon travail des gendarmes d’Airaines. Il a ainsi rappelé que sur les 41 faits constatés depuis le début de l’année, 28 ont été résolus, soit un taux de réussite de plus de 70 %.

Un chiffre très satisfaisant qui pourrait encore s’améliorer avec cette nouvelle gendarmerie. Mais il faudra encore patienter jusqu’au mois de juillet 2014. Date de fin des travaux.

Source : Courrier Picard

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>