La nouvelle gendarmerie a été inaugurée

C'est le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, qui a inauguré, la semaine dernière, la nouvelle gendarmerie.

C’est le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, qui a inauguré, la semaine dernière, la nouvelle gendarmerie. |

La nouvelle gendarmerie, construite rue de la Boulaye, a été inaugurée, vendredi, en présence de nombreuses personnalités. C’est le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, qui a profité d’une journée en Vendée pour inaugurer le nouvel établissement. Il était accompagné par des nombreux élus du canton, le préfet, Jean-Pierre Albertini, et des responsables de la gendarmerie et de Vendée habitat.

Quinze mois de travaux ont été nécessaires pour la construction de l’établissement qui comprend six logements et des bureaux. Pour un coût global de 1 331 529 €, la nouvelle gendarmerie, réalisée par le cabinet AAC Rigolage-Cosneau, a été livrée en février. Cette réalisation s’ajoute aux cinq autres gendarmeries construites par Vendée habitat dans le département : au Poiré-sur-Vie, Talmont-Saint-Hilaire, Mortagne-sur-Sèvre, Saint-Fulgent, Rocheservière, et des logements pour gendarmes à Fontenay-le-Comte.

Première gendarmerie en 1862

La première brigade de gendarmerie à Mareuil-sur-Lay remonte à 1862. Une brigade à cheval était installée rue de la Boulaye (route Nationale n° 746). En 1973, cette brigade est transférée route des Moutiers-sur-Lay, dans un ensemble immobilier. Elle était composée d’un bâtiment de service et de six logements. L’effectif se composait alors de six militaires et d’un gendarme auxiliaire.

Les locaux de l’ancienne gendarmerie apparaissant « non fonctionnels, ni adaptés aux missions actuelles. Les logements n’étaient plus aux normes et la construction d’une nouvelle caserne sur une autre emprise s’avérait nécessaire », un premier dossier de projet de construction, initié par le groupement de gendarmerie départementale de la Vendée, en 2005, est soumis à la Direction générale de la gendarmerie nationale. Le 12 avril, par décision ministérielle, le commandant de groupement de gendarmerie de la Vendée était autorisé à entreprendre les démarches nécessaires à la construction d’une nouvelle caserne.

Le maître d’ouvrage alors désigné est la communauté de communes du Pays Mareuillais. La collectivité territoriale se tourne vers Vendée habitat pour réaliser l’ensemble de la caserne dans un autre lieu. Le 10 décembre 2007, le choix de l’emplacement rue de la Boulaye était approuvé et le 27 juillet 2012, l’autorisation de lancement des travaux était donnée.

Source : Ouest France

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>