Interpellés car suspectés d’avoir tiré contre la brigade

Faits divers

Les gendarmes de la section recherches d’Agen ont bouclé cette semaine leur enquête sur le tir contre la brigade de gendarmerie de Fumel en avril dernier. Deux individus ont été interpellés mercredi, placés en garde à vue et présentés hier au juge d’instruction chargé du dossier. L’un a été placé en détention provisoire, l’autre est sous contrôle judiciaire. À l’époque, une information judiciaire avait été ouverte pour dégradations de biens par moyens dangereux. Ils sont domiciliés dans les environs, et la piste d’un éventuel règlement de comptes s’est effacée au profit d’un geste aux motivations n’ayant rien à voir avec une vengeance personnelle. Les faits étaient graves. Le 3 avril 2015, peu avant 21 h 30, un coup de feu avait été tiré sur la fenêtre de bureaux situés au rez-de-chaussée de la caserne abritant les gendarmes fumélois. Les locaux étant vides au moment du tir, il n’y avait pas eu de blessé. Le store était abaissé, et avec le vitrage, il avait permis de limiter les dégâts. Une dizaine de jours plus tard, la gendarmerie avait lancé un appel à témoins Les pistes étaient maigres, aucune douille n’avait par exemple été retrouvée sur place.

Source : La Dépêche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>