INFO OUEST-FRANCE. Saint-Malo : deux policiers violemment agressés à la sortie d’une discothèque

a885781485afd9fc24a3bf5e41dc84be-info-ouest-france-saint-malo-deux-policiers-violemment-agresses-la-sortie-d-une-discotheque_1Les policiers intervenaient dans le cadre d’une dispute entre deux groupes d’individus, à la sortie d’une discothèque. | JOEL LE GALL / OUEST-FRANCE

Dimanche matin, à la sortie d’une discothèque, deux policiers ont été violemment frappés, notamment au visage, par une dizaine d’individus. Une enquête est en cours et plusieurs interpellations ont eu lieu.

Deux policiers ont été violemment agressés ce dimanche 16 juin, vers 6 h 30, à la sortie d’une discothèque à Saint-Malo. « La soirée se passait bien, sans incident. Je ne comprends pas pourquoi la situation a dégénéré », se désole le responsable d’une boîte de nuit malouine.

Tôt le matin, ce dimanche, à la sortie de son établissement, deux groupes d’individus se sont affrontés pour une raison indéterminée. « Cela s’est passé sur le parking, on venait de fermer l’établissement. Le service de sécurité a décidé d’appeler la police, face à la violence de la bagarre. C’était dangereux car des clients attendaient le bus. »

Un policier perd connaissance

Quelques instants plus tard, une voiture de police avec deux fonctionnaires à bord arrive sur place. Immédiatement, ils sont pris à partie et roués de coups. Frappé au visage, l’un des deux policiers perd connaissance. Son collègue est également blessé dans l’intervention. Le policier plus sérieusement blessé a été hospitalisé, avec une dent cassée et des plaies au visage. Tous les deux ont été arrêtés plusieurs jours. « Je suis en colère, c’est incompréhensible d’en arriver là », s’insurge le patron de l’établissement.

Une vidéo, tournée par les caméras de vidéosurveillance de l’établissement, témoigne de la violence de l’agression. Une enquête est en cours et plusieurs personnes ont été interpellées.

La veille, à Combourg près de Saint-Malo, c’est un pompier volontaire qui avait été violemment agressé, lors de la fête de musique. Deux gendarmes, qui lui venaient en aide, avaient également été pris à partie.

Source : Ouest-France

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>