INFO OUEST-FRANCE. Brest : grosse opération de police dans le quartier de Kerourien

47619491a2a4f3bc12b4035996f03623-info-ouest-france-brest-grosse-operation-de-police-dans-le-quartier-de-kerourien_30Grosse opération de police dans le quartier de Kerourien, ce mercredi 11 septembre 2019, à Brest (Finistère). | OUEST-FRANCE

Un grand nombre de forces de l’ordre est actuellement déployé dans le quartier de Kerourien, à Brest (Finistère). À deux reprises depuis la fin du mois d’août, le quartier a été le théâtre de coups de feu.

Contrôles d’identité systématiques, brigade cynophile (canine), perquisitions de plusieurs appartements et fouilles des caves : à Brest (Finistère), le quartier de Kerourien a été bouclé toute la journée de ce mercredi 11 septembre 2019, en raison d’une grosse opération de police.

Celle-ci a mobilisé des policiers du commissariat brestois et, en termes de sécurisation, une cinquantaine de CRS de la Compagnie républicaine de sécurité CRS 54 de Marseille (Bouches-du-Rhône).

Au moins une interpellation

Pour mémoire, le quartier a beaucoup fait parler de lui ces deux dernières semaines, après deux épisodes de coups de feu, d’abord dans la nuit du mardi 27 au mercredi 28 août 2019, dans le jardin de Kerzudal. Ensuite, dans la nuit du dimanche 8 au lundi 9 septembre, cette fois rue Amiral-de-Gueydon.


Grosse opération de police dans le quartier de Kerourien, ce mercredi 11 septembre 2019, à Brest (Finistère). | OUEST-FRANCE

Grosse opération de police dans le quartier de Kerourien, ce mercredi 11 septembre 2019, à Brest (Finistère). | OUEST-FRANCE

Grosse opération de police dans le quartier de Kerourien, ce mercredi 11 septembre 2019, à Brest (Finistère). | OUEST-FRANCE

Grosse opération de police dans le quartier de Kerourien, ce mercredi 11 septembre 2019, à Brest (Finistère). | OUEST-FRANCE

Grosse opération de police dans le quartier de Kerourien, ce mercredi 11 septembre 2019, à Brest (Finistère). | OUEST-FRANCE

À l’heure où nous écrivons ces lignes, ce mercredi 11 septembre, à 19 h 30, l’opération, qui aurait démarré ce matin, serait terminée, et la vie du quartier semble avoir repris son cours normal : ici avec un groupe de jeunes filles qui papotent sur le trottoir à la nuit tombante ; là avec des fenêtres ouvertes et de la musique qui semble faire écho aux discussions, près des camions, des CRS à l’heure du dîner.

Au moins une personne, peut-être deux, aurait été interpellée.

Source : Ouest-France

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>