Il menace deux gendarmes avec un fusil harpon

Interpellation tendue

Un homme de 48 ans, surexcité et armé d’un fusil harpon chargé de sa flèche ainsi que d’un couteau, a donné bien du fil à retordre aux gendarmes venus l’interpeller chez lui, mardi dernier dans la matinée à Avatoru, a-t-on appris hier auprès de la gendarmerie.

Les deux militaires de la patrouille, appelés en renfort par les policiers municipaux, ont été mis en joue par le forcené tout en se faisant copieusement insulter.

Le danger étant bien réel, les gendarmes ont été contraints d’effectuer les sommations d’usage avec leur arme de service, dont un pistolet électrique Taser. Obéissant à moitié à l’ordre qui lui était donné de lâcher son arme, le quadragénaire a lancé le fusil en direction des gendarmes. Le coup est parti, mais la flèche n’a heureusement blessé personne, glissant sur le sol. Le forcené a menacé une dernière fois les militaires avec son couteau avant de jeter son arme.

Désespéré mais déterminé, l’énergumène s’en est ensuite pris à sa concubine menaçant de lui faire du mal si les gendarmes ne le laissaient pas tranquille. Les gendarmes, qui profiteront finalement d’un moment d’inattention de leur “client”, en plein palabres, pour le ceinturer et le maîtriser.

Victime d’un malaise au cours de sa garde à vue, il a été transporté au dispensaire de Rangiroa puis évacué sanitairement vers Tahiti pour y être hospitalisé.

Source : La Dépêche.pf

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>