« Il a perdu sa main, c’est bien fait pour sa gueule » – Yves Lefebvre secrétaire général de Unité Police FO

Capture d’écran 2019-02-12 à 13.40.57

Mais dis donc !! Qu’est-il arrivé, Yves, pour que tu viennes à parler de la sorte !?
Ça ne te ressemble pas, cher secrétaire général du #syndicatdepolice UNITÉ SGP Police FO.
Il est vrai que toi et tes amis des deux autres syndicats majoritaires êtes assez discrets ces derniers temps lorsqu’il s’agit d’aborder le mouvement des gilets jaunes et les conditions de travail exécrables qui sont celles des troupes depuis le mois de novembre.
On ne vous entend pas beaucoup, que très rarement en tout cas. Même ton bras droit, Linda, est plus discrète, c’est dire… Discrets davantage le week-end où il vous serait interdit de communiquer sur les directs des plateaux tv.
Notre porte parole, Jean-Pierre Colombiès, s’y trouvait encore samedi soir, sans voir un seul secrétaire ou délégué syndical en face de lui !! La consigne ministérielle serait donc respectée. Nous le constatons par nous mêmes et nous l’entendons de certains de vos délégués de terrain. Non, nous n’inventons rien, messieurs les secrétaires généraux !!
Du coup, Yves, tu es sorti de ton week-end de repos pour te rendre à #Cnews hier lundi. Et c’est le drame !!
Est-ce responsable de tenir de tels propos ? Est-il opportun, dans ce contexte de tensions, d’attiser les braises et de creuser encore un peu plus la faille qui sépare certains gilets jaunes aux #fdo ?
Oui, nous disons que l’usage de cette grenade était justifié, et ce pour extraire des gendarmes mobiles trop peu nombreux et acculés face à une violence de certains manifestants devant l’assemblée nationale.
Oui nous disons regretter les conséquences que l’explosion de celle-ci a occasionnées.
Oui nous certifions que cette grenade n’a pas été jetée directement sur la main de ce gilet jaune.
Oui nous disons qu’il n’aurait jamais dû tenter de la récupérer ! À quel dessein, du reste ? Dans quel but ?
Oui, nous n’avons pas la même rhétorique.
Nous nous efforçons ici d’informer nos concitoyens des circonstances exactes de ce drame regrettable qui aurait pu être évité. Pour la simple et bonne raison que certains d’entre nous y étaient. Et toi, Yves, t’étais où !?
Nous expliquons et nous n’invectivons pas. Bien-sûr, nous ne disons pas que c’est #Bienfaitpoursagueule !! Car nous avons encore cette marque que l’on appelle le respect…
Ce #RESPECT que nous éprouvons pour nos collègues et la majeure partie des gilets jaunes.
Ok, nous t’entendons déjà nous suspecter de pratique dite populiste, mensongère et démago… Que nenni !! Nous n’avons pas vocation à vous remplacer et vous le savez. Vous êtes encore trop précieux pour une partie d’entre nous. Pour l’instant… Vous nous donnez seulement et souvent les opportunités de vous corriger.
La teneur de ces propos ne reflète pas ceux que peuvent avoir nos collègues. Dans l’ensemble, nous sommes d’accord sur le fond. Quant à la forme, tu repasseras !!

 

Nous aimerions tant vous entendre aussi vindicatifs devant les caméras et vos interlocuteurs lors de vos petites tables rondes lorsqu’il s’agit de porter la critique sur une gestion calamiteuse de notre Administration et l’incurie que nous subissons de la #placeBauveau !! Est-il permis de rêver ?
Cela dit, tu fais le buzz chez les gilets jaunes, Yves. À qui le tour pour le prochain numéro syndical ?

#UPNI #CAPIDF
#POLICENATIONALE #PREFECTUREDEPOLICE
#UNIFORMESENDANGER #citoyensolidaire
#giletjaune #raslebol #crise #manif #emeutes
#violencescontrelesforcesdelordre
#ministredelinterieur
#organisationssyndicalespolice

https://m.facebook.com/groups/277506326438568?view=permalink&id=444498293072703

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>