Héroïne : saisie record des gendarmes malouins

photo c'est dans la voiture ayant servi à plusieurs go-fast entre rennes et le nord dela france que les enquêteurs ont découvert les 23 kg d'héroïne. © dr

C’est dans la voiture ayant servi à plusieurs go-fast entre Rennes et le nord dela France que les enquêteurs ont découvert les 23 kg d’héroïne.© DR

23,5 kg ! C’est la plus grosse prise d’héroïne sur le territoire national par les forces de gendarmerie en 2015. Elle a été réalisée grâce aux enquêteurs malouins.

« C’est une saisie historique en Bretagne et la plus importante réalisée par les forces de gendarmerie sur le territoire national en 2015 »Le chef d’escadron Sébastien André, patron de la compagnie de Saint-Malo et les hommes de la brigade de recherche malouine ne pensaient pas réaliser le coup de l’année lorsque l’enquête a débuté en juillet 2015.

Un simple renseignement

Le chef d'escadron Sébastien André, commandant de la Compagnie de gendarmerie de Saint-Malo. Le chef d’escadron Sébastien André, commandant de la Compagnie de gendarmerie de Saint-Malo. | Ouest-France

C’est sur la base d’un simple renseignement -comme les enquêteurs en récolte régulièrement- que ce dossier a été ouvert. Quatre mois plus tard, à la mi-novembre 2015, après des surveillances et autres écoutes téléphoniques, les gendarmes de Saint-Malo, appuyés par leurs collègues de la section de recherche de Rennes, ont appréhendé deux hommes à Janzé et à Rennes. Les deux hommes ont été interpellés en possession de « la panoplie habituelle des trafiquants chevronnés »Les perquisitions réalisées ont permis de saisir de l’héroïne (500 g), de la cocaïne (18 g), de l’ecstasy (56 cachets), du cannabis, de l’herbe, trois pistolets avec munitions ou encore 25 téléphones et tout autant de carte SIM.

L’héroïne dans la voiture

Mais c’est dans une voiture repérée pour avoir effectué plusieurs go-fast (transport rapide) entre Rennes et le nord de la France que les enquêteurs vont faire une très grosse pêche. Un sac de sport contenant pas moins de 23 kg d’héroïne. Les deux complices et un troisième homme suspecté d’être impliqué dans le trafic ont été écroués et mis en examen pour trafic de stupéfiants et association de malfaiteurs.

Source : Ouest-France