Gendarmerie. La brigade de Montfaucon ferme, celle de St-Macaire grossit

Le colonel Frédéric Monin a remis ce matin des lettres de félicitations à quatre gendarmes de la compagnie de Cholet.

Le colonel Frédéric Monin a remis ce matin des lettres de félicitations à quatre gendarmes de la compagnie de Cholet. | DR

La brigade de Montfaucon-Montigné va fermer au profit de Saint-Macaire. Mais pas au détriment de l’efficacité, assurent les gendarmes.

Les gendarmes le savent bien, c’est une annonce qui va déclencher quelques réactions négatives. Au cours de l’année, sans doute au 1er janvier 2016, les sept gendarmes de Montfaucon-Montigné quitteront leurs locaux pour rejoindre ceux de la communauté de brigades (COB) de Saint-Macaire-en-Mauges. Ce qui portera l’effectif à 22 gendarmes.

Mais « le temps d’intervention restera inchangé, il n’y aura pas de préjudice pour la population, veut rassurer le colonel Frédéric Morin. Dans tout le département, les interventions ont lieu en 15 minutes ». Mieux, cette réorganisation permettra aux gendarmes de « gagner un temps plein ». Cette décision était nécessaire, compte tenu de la « carte des brigades » vieille de plusieurs siècles, surtout dans une région où la démographie est en hausse.

Elle répond aussi au nouveau redécoupage administratif du canton de Saint-Macaire. Il n’est toutefois pas impossible qu’« une permanence » soit ouverte à Montfaucon-Montigné, afin de maintenir le contact avec les habitants. Pour rappel, en 2003, la brigade de Montjean avait subi le même sort, et la population s’en était accommodée.

Source : Ouest-France

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>