Gendarmerie : 40 % des atteintes aux biens résolues

Le lieutenant Eric Cauchois, 3e en partant de la gauche, a assisté à sa dernière inspection annuelle à Pontchâteau, lundi matin.

Le lieutenant Eric Cauchois, 3e en partant de la gauche, a assisté à sa dernière inspection annuelle à Pontchâteau, lundi matin. |

Lundi, le lieutenant-colonel Romuald De La Cruz, commandant de la compagnie de gendarmerie de Saint-Nazaire, s’est déplacé à Pontchâteau pour l’inspection annuelle.

« C’est le seul moment dans l’année où l’effectif est au complet et je peux échanger avec le personnel concernant les problèmes et les satisfactions, a confié le commandant. Nous devons contenir la délinquance en intégrant le changement de contexte, les attentats de Paris ont fortement imprégné les esprits. Les gendarmes se posent des questions, quels sont leurs moyens d’intervention ? »

Des résultats positifs

« Nous avons enregistré une diminution des faits (- 7 %), des atteintes aux biens (-11 %) et notamment des cambriolages (-20 %) en 2015, a-t-il souligné. Nous félicitons également la dynamique judiciaire pour la brigade. Le meilleur taux d’élucidation au niveau du département. Nous arrivons à résoudre 40 % des atteintes aux biens (27 % en 2012) ». Les équipes sont fortement mobilisées pour la recherche des stupéfiants, le commandant a souligné le talent des gendarmes dans cette mobilisation.

La vidéo protection

Les résultats de l’année ont été présentés aux élus au cours de la journée. « La sécurité est un sujet préoccupant, la vidéo protection pourrait être un moyen technique dans la prévention de la malveillance, a expliqué le commandant. Déjà installée dans certaines communes sur des zones de passage ou de parking, elle a permis de repérer des individus avec des intentions malveillantes ».

Les gendarmes se mobilisent pour intervenir auprès des victimes de cambriolages, le développement du réseau d’alerte Vigidel (dispositif d’alerte des commerçants), les opérations tranquillité vacances, la prise en charge des victimes de violences intrafamiliales, ainsi que mettre en place des actions en milieu scolaire pour prévenir les violences, le harcèlement, etc.

La communauté de brigades de Pontchâteau – Saint-Gildas-des-Bois compte 24 gendarmes dans ses effectifs. Le lieutenant Eric Cochois quittera ses fonctions à Pontchâteau le 1er août et sera remplacé par le lieutenant Olivier Toulon, qui arrivera de la brigade de Chinon.

Source : Ouest-France

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>