En relisant Aragon. (à nos Poilus)

 

bandeau-Asso-APG-1024x91 copie

Demain nous serons le 11 Novembre 2018, centenaire de l’armistice.  Jour de gloire pour nos Armées et jour du Souvenir pour nos Poilus.

A cette occasion, un ami, en relisant Aragon a été inspiré et a composé ces quelques vers que nous avons voulu partager avec vous :

 

En relisant Aragon.

Poilu poete

Pour se montrer amis avec qui l’on commerce
Il faudra bien, Poilu, vieux cousin de Province,
Pour ne pas ébranler la valeur du sesterce
Que de nos souvenirs on t’efface, on t’évince.

Il ne manquera pas d’épiciers, de légistes,
Ni d’artistes engagés, de maquereaux, de poules,
D’enfants de la télé, ni d’élus progressistes
Pour convenir qu’« Enfin, la guerre, c’est pas très cool ».

Il serait bien fâcheux qu’à la Bourse on s’alarme
Si pour vous rendre hommage tout militairement
Les jeunes d’aujourd’hui vous présentaient les armes
Les armes, soyons clairs, on les vend, on les vend.

Les enfants du marché ignoreront vos tombes
Ou ne les souffriront que pour courir dessus
On crachera du Rap comme on crachait des bombes
Et quand le bruit mourra, vous n’existerez plus.

Mais toi, le grand Soldat qui dors sous l’arche immense
Tu étais inconnu, pas encore oublié.
Sache que pour les fils et les filles de la France
Jamais votre drapeau ne sera replié,

Que notre liberté est au bout de nos armes,
Que nous sommes le peuple et que nous la briguons,
Que votre souvenir, bien plus fort que nos larmes
Fera longtemps mentir les beaux vers d’Aragon :

« Déjà la pierre pense où votre nom s’inscrit
Déjà vous n’êtes plus qu’un mot d’or sur nos places
Déjà le souvenir de vos amours s’efface
Déjà vous n’êtes plus que pour avoir péri »

Olivier Sastre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>