Drame familial de Limonest : placement en détention requis pour la mère des fillettes

Selon une source proche du dossier, une information judiciaire a été ouverte pour « assassinats ».

a-limonest-le-13-juin-photo-richard-mouillaud-1528922490

La garde à vue de la mère des deux fillettes retrouvées mortes dimanche dans leur chambre d’un appartement de fonction de la brigade de gendarmerie de Limonest s’est achevée ce mercredi à 18h30.

Elle a été transférée au palais de justice pour y être présentée au parquet.

Selon une source proche du dossier, une information judiciaire a été ouverte pour « assassinats » et le parquet a requis son placement en détention, estimant disposer « d’éléments graves et concordants pour penser qu’elle a pu donner la mort à ses enfants ».

Des incohérences dans ses déclarations, qui ne concordent pas avec le témoignage de son frère et de son mari, sont apparues au fil de ses auditions.

Si l’on ignore les causes précises des deux décès (intoxication ou asphyxie), le rapport provisoire du médecin légiste pointe un décalage entre les heures où les petites filles ont succombé.

La plus jeune ne serait pas morte dimanche en fin d’après-midi mais au cours de la nuit de samedi à dimanche, entre 3 et 4 heures du matin.

La mère était alors seule depuis le vendredi avec ses enfants, son époux, gendarme, étant en déplacement pour le week-end dans les Pyrénées.

Source : Le Progrès

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>