Disparition d’une fillette à Clermont-Ferrand : la police lance un appel à témoin

Disparition d'une fillette à Clermont-Ferrand: la police lance un appel à témoins

La police a lancé un appel à témoins après la disparition, dimanche, de la petite Fiona, 5 ans.

Où est passée Fiona? La police de Clermont-Ferrand a lancé ce lundi un appel à témoins après la disparition depuis la veille de la fillette de cinq ans, dans un parc de la ville.

La fillette blonde « au teint clair », de « type européen », mesure 1m10 et était vêtue au moment de sa disparition d’un survêtement noir avec un logo blanc ‘Hello Kitty’, de tennis noirs, et portait au cou une chaîne en or, selon la police.

Les recherches continuent

Le parc de Montjuzet à Clermont-Ferrand, où l’enfant a disparu, a été ratissé sans succès. « Les recherches continuent de manière intensive, mais les enquêteurs ont ratissé tout le secteur et pour l’instant on n’a pas retrouvé la fillette », a déclaré une source proche de l’enquête avant d’ajouter: « Cela réduit l’hypothèse que la fillette est toujours dans le parc, un endroit escarpé à la végétation dense, où il y a eu un gros travail de fouille. »

Le procureur de la République Pierre Sennes, qui s’est rendu sur les lieux, devait donner une conférence de presse en fin de matinée au palais de justice de Clermont.

Trace d’odeur perdue devant la grille

Ce lundi, dès 7h30, quelque 85 militaires du 92e régiment d’infanterie de Clermont avaient repris le ratissage du parc Montjuzet, d’une superficie de 26 hectares, situé sur les hauteurs de Clermont-Ferrand, où la fillette a disparu.

Ils étaient assistés dès 9h15, notamment, d’une trentaine d’auxiliaires de police municipaux, ainsi que par des pompiers et des gardiens du parc, selon le maire de Clermont, Serge Godard, qui s’est rendu sur place.

A 10h30, militaires, pompiers et auxiliaires de police quittaient les lieux, selon un correspondant de l’AFP sur place. Les recherches, entamées la veille, avaient été suspendues pour la nuit. Toute la soirée, un hélicoptère équipé d’une caméra thermique avait effectué des recherches aériennes.

Les chiens auraient perdu une trace d’odeur devant une grille du parc, restée sous surveillance policière pour la nuit.
Source : L’Express

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>