Des voix sous la cendre : Manuscrits des Sonderkommados d’Auschwitz-Birkenau

Capture d’écran 2020-01-29 à 22.49.44

Capture d’écran 2020-01-29 à 22.49.57

  • Editeur : Calmann-Lévy
  • Parution : 19/01/2005
  • Nombre de pages : 442

Résumé :

Entre 1942 et novembre 1944, l’Allemagne nazie assassine dans les chambres à gaz d’Auschwitz-Birkenau plus d’un million de personnes, des Juifs européens dans leur immense majorité. Un Sonderkommando (unité spéciale), constitué de détenus juifs qui se relaient de jour et de nuit, est contraint d’extraire les cadavres des chambres à gaz, de les brûler dans les crématoires et de disperser les cendres.
Quelques hommes ont transcrit ces ténèbres et ont enfoui leurs manuscrits dans le sol de Birkenau. Cinq de ces textes ont été retrouvés après la guerre. Aucun de leurs auteurs n’a survécu, les équipes étant liquidées et remplacées à intervalles réguliers. Ce sont trois de ces manuscrits, dans une nouvelle traduction du yiddish, pour partie inédite en français, qui sont présentés ici. La terreur, qui est la règle à Birkenau, est la toile de fond de cette histoire. C’est d’elle dont parlent tous les manuscrits retrouvés. Du silence, de l’absence d’évasion, de ce monde à l’envers où le meurtre est devenu la norme et l’impératif moral d’un peuple saisi d’angoisse obsidionale.

S y ajoutent les dépositions, lors du procès de Cracovie en 1946, de trois rescapés des Sonderkommandos, témoignages qui confirment, entre autres, l’intensité du massacre des Juifs de Hongrie au printemps 1944, les documents d’histoire, les photos de déportations, les archives allemandes. Témoignages qui racontent la panique de la chambre à gaz, des victimes mortes asphyxiées, piétinées, avant même que n’opère le gaz dans des scènes à proprement parler inimaginables. Mais qui évoquent aussi la jouissance prise à humilier et à martyriser autrui, le sadisme sans limites, puisque tout était permis contre un peuple placé hors humanité.

Pour se procurer le livre :

- Amazone.fr

- Éditions Calmann-Lévy

Format livre de poche :

- FNAC

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>