Des immigrés dans l’ancienne gendarmerie

Selon des proches du squat de Villejuif, Malandjo se servirait du Heaven pour développer une activité de marchand de sommeil. « Il arrive qu’il fasse payer des loyers à des gens qui dorment dans les murs alors qu’ils ne sont pas artistes. » Pire, cet homme de 42 ans, originaire de Côte d’Ivoire et décrit comme « autoritaire », aurait logé des personnes dans les locaux de l’ancienne gendarmerie de Villejuif, au 132, boulevard Maxime-Gorki, à deux numéros du squat.

C’est en tout cas ce que confirme la mairie. « Des familles d’immigrés ont séjourné dans le bâtiment désaffecté en l’échange d’un loyer », reprend Lionel Chabert, directeur de cabinet du maire () de Villejuif, Claudine Cordillot. Le montant mensuel demandé aurait avoisiné 400 €.

Le conseil général, propriétaire de cette surface de 850 m2, a fait murer les fenêtres dès qu’il a appris son occupation, « il y a quelques semaines ». L’entrée est désormais surveillée.

Pour rappel, un protocole d’accord concernant cet édifice a été signé entre le département et la mairie de Villejuif, l’adresse ayant été retenue pour la construction d’une mosquée.

Source : Le Parisien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>