Darmanin « s’étouffe » sur le terme « violences policières » : la famille Chouviat « scandalisée »

Le ministre de l’Intérieur a déclaré mardi qu’il « s’étouffe » en « entendant le mot « violences policières » ». Une déclaration qui a « scandalisé » la famille de Cédric Chouviat, mort après avoir dit neuf fois « j’étouffe » à la suite d’une interpellation policière en janvier

MjAyMDA3OWU4MTI1YWQzZTUzODdiOThiMGMyNzUwYzZjNmI2MzQ
La famille de Cédric Chouviat lors d’une marche d’hommage le 12 janvier. | GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP
La famille de Cédric Chouviat, mort après avoir dit neuf fois j’étouffe à la suite d’une interpellation policière en janvier, s’est dit mercredi 29 juillet scandalisée et heurtée après que le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin a dit qu’il « s’étouffe » en « entendant le mot « violences policières » ».

Les mots du nouveau ministre de l’Intérieur (Gérald Darmanin), qui évidemment ne peuvent être fortuits, ont profondément scandalisé et heurté la famille de Cédric Chouviat, affirment dans un communiqué ses avocats Me William Bourdon, Arié Alimi et Vincent Brengarth.

Chacun doit mesurer ce que disent ces propos du mépris et du cynisme du ministre de l’Intérieur pour les familles endeuillées ou meurtries par des violences policières, ajoutent-ils.

« Pathétique manœuvre de diversion »

D’évidence, le ministre de l’Intérieur n’a pas hésité par cette saillie abjecte à tenter une pathétique manœuvre de diversion. La famille Chouviat invite le ministre à se concentrer sur l’affaire criminelle dans laquelle il est mis en cause, poursuivent les avocats, une référence à l’information judiciaire en cours visant Gérald Darmanin après une accusation de viol qu’il réfute.

Source : Ouest-France

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>