Côte d’Azur: A la frontière italienne, les gendarmes enregistrent «une recrudescence des flux migratoires»

MIGRANTS Les gendarmes ont procédé à une trentaine d’interpellations en seulement quelques heures…

Des migrants interpellés en gare de Menton-Garavan, dans les Alpes-Maritimes, en novembre 2014 (Archives).
Des migrants interpellés en gare de Menton-Garavan, dans les Alpes-Maritimes, en novembre 2014 (Archives). – F. Binacchi / ANP / 20 Minutes
Les gendarmes mentonnais enregistrent en ce moment « une recrudescence des flux migratoires ». Une trentaine de migrants ont ainsi été interpellés, pour la seule journée de vendredi dernier et la nuit qui a suivi, a indiqué une responsable de la compagnie de gendarmerie de Menton. Cette dernière couvre tout l’est des Alpes-Maritimes.

D’origine érythréenne, la plupart des migrants arrêtés l’ont été dans la vallée de la Roya, notamment à Breil-sur-Roya et à Sospel. Cet axe relie les deux pays, via le tunnel de Tende, par la route et par le chemin de fer.

>> A lire aussi : Un «rebond migratoire» ces derniers jours sur la Côte d’Azur

Un passeur sri-lankais placé en garde à vue

Ces migrants ont été remis par les gendarmes aux services de la Police aux frontières de Menton en vue d’une réadmission en Italie. Six autres ont été interpellés en bord de mer, à Eze-sur-Mer, près de Nice, en compagnie d’un passeur de nationalité sri-lankaise, qui a été placé en garde à vue.

>> A lire aussi : police italienne évacue des migrants massés sous un pont

« Ces dernières semaines, nous n’effectuions plus d’interpellations de personnes en situation irrégulière », a ainsi confirmé la gendarmerie de Menton.

Source : 20 Minutes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>