Coronavirus : Un gendarme contaminé nous écrit – Dernières nouvelles –

Une-Double-Image-Gendarme-vs-Corona-800x400-1

Un camarade gendarme, en activité de service, atteint par le COV-19, nous écrit :

Bonjour, je tiens à garder l’anonymat. Je suis gendarme en …………

Je suis déclaré contaminé au CORONAVIRUS depuis ……… ../03/2020.

Ma famille elle aussi est contaminée. J’avais les symptômes samedi matin. Le virus est foudroyant. Ma fille les a développés 5 heures après, ma femme 8 heures.

Nous sommes cloîtrés dans notre LNAS (Logement par Nécessité Absolue de Service).

Je suis en colère d’avoir été contraint de contrôler des centaines d’automobilistes sans masque.

C’est là que j’ai été contaminé, et combien de personnes ai-je pu contaminer à mon tour ? Des dizaines et des dizaines d’automobilistes dont un bon nombre se rendait au ………….. tout proche pour de la chimio, de l’insuffisance pulmonaire, rénale etc…

Nous avons eu ordre formel de ne pas utiliser de masques alors que nous en avions, peu, mais nous en avions.

Et maintenant quel gâchis !

C’est un scandale d’état !

Combien de personnes faibles vont partir par ma faute ?

Je suis en colère de lutter en ce moment même, j’ai appelé le 15 ce matin car mon état s’aggrave. Nous sommes dans l’angoisse, les camarades aussi.

Quel gâchis !

C’est une honte !

Rappelons que l’utilisation de masque de protection a été formellement interdit aux Forces de l’Ordre lorsqu’ils se trouvent en contrôle pour faire respecter le confinement à la population.

A cet effet nous avons fait plusieurs publications concernant ces directives :

- « Le masque est inutile pour les gendarmes qui ne sont pas malades », dit leur patron en Haute-Garonne

- EXCLUSIF . Coronavirus COVID19 : “vérifiez vos assurances vie”, une bombe lancée par un groupement de gendarmerie

Pour ce qui est de l’ensemble des Forces de l’Ordre notre ministre avait affirmé : Christophe Castaner a affirmé jeudi 19 mars que les policiers « ne sont pas en risque » face au coronavirus.

Néanmoins le 18 mars quelques collègues CRS avaient réagis à cette situation : Face au manque de protections, des CRS font valoir leur droit de retrait

Nous souhaitons à notre camarade, atteint par le COV-19, ainsi qu’à sa famille beaucoup de courage et un prompt rétablissement. Nous ne manquerons pas de leur rapporter vos témoignages de soutien.

Dernières nouvelles de ce jour :

Notre camarade nous écrit

 

Pour l’instant, je suis entrain de me battre contre la maladie, je n’ai pas la tête ailleurs.

Ma femme et ma fille sont dans la même galère. Je n’ai aucun contact avec mes camarades car nous sommes confinés comme des pestiférés. C’est normal, il faut les protéger du mal.

Je suis remonté comme une pendule de me retrouver dans cette situation tant d’être malade que  de revoir défiler devant mes yeux tous ces petits vieux que j’ai peut-être envoyé à la mort; psychologiquement, c’est ultra choquant.

Je verrais ce que je ferai plus tard, pour l’instant je me concentre sur les miens et la maladie.

bien cordialement,

What do you want to do ?

New mail

What do you want to do ?

New mail

What do you want to do ?

New mail

What do you want to do ?

New mail

What do you want to do ?

New mail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>