Commission d’enquête sur l’affaire Benalla : Macron proteste auprès de Larcher

16621516Emmanuel Macron, Gérard Larcher et François de Rugy. ((CHARLES PLATIAU / POOL / AFP))

INFO OBS. Le président de la République a appelé le président du Sénat pour dénoncer un « déséquilibre institutionnel ».

mmanuel Macron a passé un coup de fil à Gérard Larcher, mardi soir 11 septembre à la veille de la reprise des auditions par la commission d’enquête de la Haute Assemblée sur l’affaire Benalla. Au terme d’une journée marquée par le bras de fer entre l’ancien chargé de mission et les sénateurs qui veulent l’entendre, le président de la République a dit au président (LR) du Sénat son souhait que les esprits se calment. Mais il s’est aussi montré critique vis-à-vis de la tournure des travaux de la commission d’enquête.

 

Le Sénat contre la Justice

Macron a enjoint à Larcher de garantir les équilibres institutionnels, estimant en substance que la commission sénatoriale, emmenée par Philippe Bas (LR), s’en éloignait − un reproche exprimé publiquement par la garde des Sceaux Nicole Belloubet, pour qui les sénateurs empiéteraient sur le terrain de la justice. Le chef de l’Etat a aussi argué de sa bonne volonté, estimant avoir fait preuve de transparence en autorisant ses collaborateurs à venir répondre aux questions des sénateurs.

Emmanuel Macron a, par ailleurs, désapprouvé devant des visiteurs les propos d’Alexandre Benalla rapportés par France-Inter. Son ancien garde du corps a expliqué qu’il n’avait « aucun respect » pour la commission d’enquête sénatoriale, traitant Philippe Bas de « petit marquis ».

Source : L’Obs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>