Charlotte, 21 ans, a intégré la brigade de gendarmerie

Charlotte Duval vient d'intégrer la brigade saint-vaastaise commandée par  l'adjudant Christophe Jourdan.

Charlotte Duval vient d’intégrer la brigade saint-vaastaise commandée par l’adjudant Christophe Jourdan. © DR

 

À 21 ans, Charlotte Duval est la seule femme gendarme de la brigade de Saint-Vaast (Manche). Après un bac ES et un an de droit, elle a réussi le concours de sous-officier en octobre 2015. « En 2016, je suis rentrée à l’école de sous-officiers de la gendarmerie de Chateaulin (Finistère). Avant d’intégrer l’école de gendarmerie, pendant les vacances et les week-ends, j’étais dans la réserve opérationnelle. Cette expérience m’a confortée dans le choix d’en faire mon métier, dit-elle. J’aime le contact avec les gens et le côté militaire. Être gendarme, c’est aussi représenter son pays. C’est un métier où l’on ne fait jamais la même chose et où l’action est toujours présente. »

« Je suis bien tombée »

Pour cette jeune fille des Vosges, la Normandie est une terre lointaine mais le choix est clair. « À l’école, il y a des notes et en découle un classement pour que les élèves fassent leur choix à la fin. Je voulais venir sur la côte Ouest et je suis bien tombée », se réjouit Charlotte Duval qui souhaite passer son examen d’officier de police judiciaire pour les opérations extérieures. « La gendarmerie mobile est ouverte aux filles depuis cette année mais il n’y avait plus de place pour moi. Je souhaite m’intégrer afin de remplir mes missions en étant autonome. »

Du côté de la brigade, le nombre de gendarmes est actuellement de neuf militaires. « Nous nous sommes bien intégrés à notre nouvelle brigade située Chasse Bertrand à Saint-Vaast (Manche), même si quelques personnes se rendent encore dans les anciens locaux », avoue Christophe Jourdan, adjudant et commandant de la brigade qui est ouverte du lundi au samedi de 8 h à midi. « Nous sommes en période de procurations pour les élections. Je conseille qu’elles soient remplies en amont afin que nous n’ayons qu’à les valider en brigade. »

Source : Ouest France

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>