Ces images de violences policières sont édifiantes – Appel à mes Camarades et Collègues

Un tweet que nous adresse une de nos lectrices avec le commentaire suivant :

il se passe quoi actuellement ? les flics me font de plus en plus peur, ils sont de plus en plus incontrôlables.

Capture d’écran 2020-11-26 à 12.25.27Capture d’écran 2020-11-26 à 12.27.10

Source : Twitter

Note de la rédaction de Profession-Gendarme :

Nous souhaitons vivement que ce genre d’images tendent à disparaitre définitivement de la Toile et que nos jeunes camarades Gendarmes et collègues Policiers prennent conscience que ces images ne sont pas dans le code de déontologie de notre Profession et du serment que nous avons fait en y entrant.

Ce genre d’images porte préjudice à l’ensemble de la Profession et nous nous devons de retrouver la confiance des Citoyens que nous sommes censés protéger. Ne laissons pas une minorité salir nos uniformes.

Je vous invite tous à lire et à relire les :

Principes de base sur le recours à la force et l’utilisation des armes à feu par les responsables de l’application des lois

Dont voici un extrait :

5. Lorsque l’usage légitime de la force ou des armes à feu est inévitable, les responsables de l’application des lois:

a) En useront avec modération et leur action sera proportionnelle à la gravité de l’infraction et à l’objectif légitime à atteindre;

b) S’efforceront de ne causer que le minimum de dommages et d’atteintes à l’intégrité physique et de respecter et de préserver la vie humaine;

c) Veilleront à ce qu’une assistance et des secours médicaux soient fournis aussi rapidement que possible à toute personne blessée ou autrement affectée;

d) Veilleront à ce que la famille ou des proches de la personne blessée ou autrement affectée soient avertis le plus rapidement possible.

6. Lorsque l’usage de la force ou des armes à feu par les responsables de l’application des lois entraîne une blessure ou un décès, ces responsables présenteront sans délai à leurs supérieurs un rapport sur l’incident, conformément au principe 22.

7. Les gouvernements feront en sorte que l’usage arbitraire ou abusif de la force ou des armes à feu par les responsables de l’application des lois soit puni comme une infraction pénale, en application de la législation nationale.

8. Aucune circonstance exceptionnelle, comme l’instabilité de la situation politique intérieure ou un état d’urgence, ne peut être invoquée pour justifier une dérogation à ces Principes de base.

Source : Nations Unies – Droits de l’Homme – Haut Commissariat

A lire également :

- Le Figaro – Producteur tabassé par des policiers : la classe politique indignée

- Le Progrès – Producteur tabassé à Paris: « J’ai mal à ma France », lance Antoine Griezmann

- Sud Ouest – Un producteur de musique tabassé à Paris, les policiers mis en cause suspendus

- L’Express - Producteur de musique tabassé par la police à Paris : ce que l’on sait

- Nice Matin –  VIDEO. Les trois policiers qui ont tabassé un producteur de musique sont suspendus     

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>