Black Lives Matter : la LDNA veut dissoudre l’Eglise catholique

SIPA_00966017_000034Le porte-parole Egountchi Behanzin en plein discours. © ISA HARSIN/SIPA

Après les manifestations antiracistes à Paris, la Ligue de défense noire africaine ne dit pas son dernier mot. Elle veut cette fois, la dissolution de l’Eglise catholique en guise de “réparations”.

La LDNA voudrait-elle définitivement la vengeance ? C’est ce que l’on pourrait croire après des tweets postés dans la nuit du samedi 4 au dimanche 5 juillet. Après que son porte-parole a affirmé lors d’une manifestation à Paris que la France était un « Etat totalitaire, terroriste, esclavagiste, colonialiste », la Ligue de défense noire africaine s’en est cette fois pris au mouvement politique conservateur et catholique Civitas. En réaction à des extraits de discours du président du parti, Alain Escada, la ligue a ironisé : « Chez Civitas, on aime les jolies négresses de maison… » Et d’ajouter : « Ils (les membres de Civitas) se disent dans leur cœur : “Ah le bon temps béni de l’esclavage et de la colonisation où le dieu d’Amour nous avait permis d’user des charmes des négresses !“ »

Capture d’écran 2020-07-07 à 23.56.27Cependant, c’est dans un second tweet que la Ligue de défense noire africaine, qui assure « défendre les droits des Afrodescendants et des Africains », affiche réellement ses intentions. « Mais bientôt viendra le jour où la LDNA obtiendra des réparations justes pour toutes les atrocités commises et permises par la France, sur nos ancêtres », commence-t-elle. Ce groupuscule ultra-black le planifie déjà : « Même le Vatican, l’Eglise catholique, devra passer à la caisse et être dissoute après le paiement des réparations », espère-t-il.

Lire la suite : Valeurs Actuelles

Répondre à JEANNOT Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>