Belgique : ce que l’on sait de l’attaque terroriste à Liège qui a fait trois morts

Un homme a attaqué et tué deux policiers ainsi que le passager d’une voiture à Liège, dans l’est de la Belgique, avant d’être abattu.

15124871Quelques minutes après l’assaut, le quartier autour du lycée Waha de Liège (Belgique) a été complètement bouclé, mardi 29 mai 2018.  (JOHN THYS / AFP)

Un homme a tué trois personnes, dont deux policières, mardi 29 mai à Liège (Belgique), avant d’être abattu par les forces de l’ordre. La « qualification d’infraction terroriste » est retenue dans l’instruction ouverte après cette fusillade, a annoncé le procureur. Voici ce que l’on sait (pour l’instant) de cette attaque.

>> DIRECT. Attaque terroriste à Liège : suivez les dernières informations sur la fusillade

Deux policières et le passager d’une voiture tués

Vers 10h30, un homme a pris en filature deux policières, les a agressés par derrière en leur donnant de multiples coups de couteau. « Il s’est emparé de leurs armes de service » et s’en est servi contre elles, a détaillé le procureur de Liège, Philippe Dulieu, lors d’une conférence de presse. L’homme a continué sa route à pied et tué le passager d’une voiture, un jeune homme de 22 ans.

Video : https://www.francetvinfo.fr/monde/europe/menace-terroriste-en-belgique/attaque-terroriste-a-liege/belgique-ce-que-l-on-sait-de-l-attaque-terroriste-a-liege-qui-a-fait-trois-morts_2775825.html

Des images diffusées sur les réseaux sociaux montrent des passants se précipitant pour trouver un abri sur le boulevard d’Avroy, dans le centre de la ville, tandis que des coups de feu et le bruit de sirènes retentissent en arrière-plan.

Une femme prise en otage dans un lycée

L’assaillant s’est ensuite réfugié dans l’enceinte du lycée Waha, où il a pris en otage une employée.  »Plusieurs » autres policiers ont par ailleurs été « blessés aux jambes » dans un deuxième temps, au moment où l’individu est sorti de l’établissement. Il a finalement été abattu par les forces de l’ordre. Les élèves du complexe scolaire, évacués par l’arrière du bâtiment, sont tous sains et saufs.

La piste terroriste privilégiée

Le parquet de Liège a annoncé que le dossier était confié au parquet fédéral, qui est compétent en matière de terrorisme. « Il y a des éléments qui vont dans la direction d’un acte terroriste », a justifié Eric Van Der Sypt, porte-parole du parq  uet fédéral.

L’assaillant est « un Belge » de 36 ans, qui s’est « radicalisé à la prison d’Arlon », a affirmé sur franceinfo la présidente du Sénat belge, Christine Defraigne. L’homme « présente une certaine instabilité », a-t-elle poursuivi. Il avait été incarcéré, entre autres pour une affaire de drogue, mais avait bénéficié lundi d’une permission de sortie, selon la RTBF.

Source : France TV Info

lire également : Actu Pénitentiaire – URGENT : L’assaillant qui a tué deux policiers à Liège venait d’être libéré de prison

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>