Au sud de Nantes. Retranché chez lui, il menace de mettre fin à ses jours

Important déploiement de gendarmerie ce samedi après-midi, 9 novembre, à Bouaye, au sud de Nantes. Un homme, retranché chez lui, menaçait de mettre fin à ses jours. Après négociation, il est sorti de lui-même et a été évacué au CHU de Nantes.

Capture d’écran 2019-11-10 à 00.26.48

Un homme menaçant de mettre fin à ses jours s’était retranché chez lui à Bouaye, au sud de Nantes, ce samedi après-midi 9 novembre.

Au terme de quatre heures de négociation, cet homme d’une trentaine d’années, qui s’était d’abord montré menaçant face aux militaires, est sorti de lui-même de son pavillon et s’est dirigé vers les gendarmes, calme et sans agressivité. Il a été transféré au CHU de Nantes. Son état de santé doit être examiné, avant une éventuelle et encore hypothétique garde à vue.

Protéger les habitants

C’est un appel à la gendarmerie en début d’après-midi qui a déclenché le dispositif. Un important déploiement de militaires (une vingtaine, de la compagnie de Rezé) a été mis en place dans la zone des Coteaux, à quelques centaines de mètres de la rue Beauséjour. Il s’agissait de protéger les habitants.

Un négociateur a entamé des discussions avec le forcené pour tenter de le rassurer et de l’inciter à sortir de son domicile. Les gendarmes ignoraient s’il était armé et quelles étaient ses intentions vis-à-vis de son entourage. Il était seul chez lui, en situation de détresse sociale et sentimentale. À 18 h, le dispositif de gendarmerie a été levé. Les habitants du secteur ont dû emprunter d’autres itinéraires durant l’après-midi, le périmètre étant bouclé.

Source : Ouest-France

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>