Ardèche : le commandant de la brigade de gendarmerie des Vans a mis fin à ses jours

Photo d'illustration

Photo d’illustration © Maxppp –

Ce sous-officier de 56 ans s’est suicidé avec son arme de service vendredi matin dans la cour de la caserne. Une mort qui suscite l’incompréhension dans son entourage.

C’est l’incompréhension et la douleur qui règne au sein de la brigade des Vans. Personne ne comprend le geste de ce chef expérimenté qui se plaisait en Ardèche où il était arrivé en 2013.

Il était une référence pour les jeunes gendarmes explique le colonel Olivier Coulbeau, patron des gendarmes de l’Ardèche.

Le commandant de la brigade des Vans était âgé de 56 ans. Il venait d’obtenir le grade d’adjudant-chef qui couronnait sa carrière. Il était arrivé en Ardèche à Saint-Paul-le-Jeune, puis il avait rejoint la brigade des Vans. Il était très apprécié de ses hommes.

Il a mis fin à ses jours dans la cour de la caserne

Le procureur de la République de Privas a diligenté une enquête pour recherche des causes de la mort. Mais c’est une enquête de pure forme puisque l’on sait que le gendarme a mis fin à ses jours ce vendredi matin dans la cour de la caserne avec son arme de service.

Source  :  France Bleu

bandeau APGNote de la rédaction de Profession-Gendarme : 

Le 12 Novembre 2017 nous avions déjà publié un article relatant cet évènement dramatique et intitulé « ARDECHE Les Vans : un gendarme se donne la mort avec son arme de service« .  Le présent article de France Bleu est publié ici à titre de complément d’informations.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>