Affaire Steve Caniço : tant que Christophe Castaner restera ministre de l’Intérieur, la police nationale sera systématiquement soupçonnée de bavures.

L’image contient peut-être : une personne ou plus, plein air et eauL’image contient peut-être : 1 personne, sourit, plein airL’image contient peut-être : 2 personnes, costume et barbe

Affaire Steve Caniço : tant que Christophe Castaner restera ministre de l’Intérieur, la police nationale sera systématiquement soupçonnée de bavures. Si monsieur Castaner a le sens des responsabilités, il doit en tirer les conclusions qui s’imposent.

Selon Edouard Philippe, Christophe Castaner ne serait pas fragilisé. Si le ministre de l’Intérieur n’est pas fragilisé, en revanche, la police nationale est elle, bel et bien fragilisée.

Il est regrettable de ne pas avoir retrouvé le corps de la victime plus tôt. La découverte très tardive de la dépouille a un impact sur les opérations de médecine légale et par conséquent sur la manifestation de la vérité.

L’état de dégradation très avancé du corps ne permettra pas de connaître l’heure exacte de la noyade.

Il est regrettable de ne pas s’être donné les moyens de retrouver le corps plus rapidement. On arrive à retrouver un avion disparu au milieu de l’Atlantique mais on a mis plus d’un mois pour retrouver un corps dans un fleuve à quelques dizaines de mètres du lieu de la disparition..

Rien n’indique qu’il existe un lien de causalité entre la chute de monsieur Caniço et l’intervention policière selon les conclusions de l’enquête de l’IGPN.

Quoi qu’il en soit, la maire de Nantes Johanna Rolland porte une lourde part de responsabilités dans cette tragédie.

Avoir autorisé la tenue d’une telle manifestation musicale à quelques mètres de la Loire est criminel.

Le quai Wilson n’offrait pas les garanties de sécurité suffisantes pour un tel rassemblement.

Avec seulement 2 agents de sécurité et un barrièrage partiel, le dispositif de sécurité était inadapté.

Au moins dix personnes sont tombées à l’eau. Dans ces conditions, c’est presque un miracle qu’il n’ait eu qu’une seule victime.

Les organisateurs ont également une responsabilité puisqu’ils ont refusé de couper le son à l’heure prévue, tout comme les individus ayant jeté des projectiles sur nos collègues à leur arrivée.

On n’ignore pour l’heure les circonstances réelles dans lesquelles Steve Caniço est tombé à l’eau. Chute accidentelle ? Poussé volontairement à l’eau par une tierce personne qui lui voulait du bien ?

L’enquête ouverte pour homicide volontaire y répondra peut-être ou pas..

Quoi qu’il en soit, le gouvernement est intransigeant en terme d’ordre public lorsqu’il s’agit des Gilets jaunes ou de jeunes fêtards alcoolisés.

Par contre, l’exécutif est inexistant lorsqu’il s’agit de rétablir l’ordre républicain dans les quartiers.

La fusillade d’Ollioules sur fond de guerre des gangs pour le contrôle du marché du trafic de stupéfiants à la Seyne-sur-Mer en dit long sur les priorités de ce gouvernement..

Source : Syndicat France Police policiers en colère

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>